International
URL courte
311536
S'abonner

Un drone non identifié a effectué une manœuvre approche de la base militaire russe de Hmeimim au crépuscule, mais les systèmes de défense aérienne de la base l’ont abattu, sans faire ni victimes ni dégâts, a annoncé un porte-parole de la base.

Les systèmes antiaériens de la base de Hmeimim ont détecté une cible non identifiée à proximité et l'ont abattue sans faire de dégâts, a déclaré lundi aux journalistes un représentant de la base russe.

«Le 21 mai, à la tombée de la nuit, les moyens de contrôle de l'espace aérien de la base russe de Hmeimim ont détecté une cible aérienne de modeste dimension d'appartenance inconnue (un drone) à une certaine distance [de la base]», a-t-il expliqué.

«Les dispositifs de défense antiaérienne de la base russe ont détruit la cible», a-t-il précisé, ajoutant que l'opération n'avait fait ni victimes ni dégâts.

Après cet incident, la base a repris son fonctionnement normal.

Le 24 avril dans la soirée, les militaires russes ont également abattu en Syrie deux drones qui tentaient d'attaquer l'aérodrome de Hmeimim, avait annoncé le général Sergueï Roudskoï, commandant de la Direction générale des opérations de l'état-major russe. Des canons antiaériens Pantsir ont été utilisés pour parer l'attaque.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Les USA et les alliés de l'Otan entameront leur retrait d'Afghanistan le 1er mai
Tags:
cibles, militaires, interception, défense antiaérienne, défense antimissile, drone, Hmeimim, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook