Ecoutez Radio Sputnik
    Drone RQ-4 Global Hawk

    Washington redoute que Moscou et Pékin mettent ses systèmes de reconnaissance en échec

    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    International
    URL courte
    10362

    Des militaires américains envisagent d’analyser comment leurs adversaires potentiels, tels que la Chine et la Russie, pourraient dissimuler leurs armements aux systèmes de reconnaissance des États-Unis.

    La marine américaine a lancé un projet de recherche pour comprendre comment la Chine et la Russie pourraient rendre leurs armements invisibles aux systèmes de reconnaissance des États-Unis, annonce la revue The National Interest.

    Des drones et satellites sont des moyens de reconnaissance transmettant d'énormes flux d'informations, y compris des images de matériels militaires. Cette quantité de données ne peut être analysée que par l'intelligence artificielle, qui peut être facilement mise en échec, tout comme n'importe quel système automatique. Par exemple, un ordinateur peut confondre un char bien dissimulé même avec une voiture, indique la revue.

    Ainsi, des militaires américains souhaitent déterminer quels sont les moyens de mettre l'intelligence artificielle en échec.

    «Des technologies efficaces [qui seront testées par des Américains, ndlr] doivent provoquer des erreurs dans la classification des images prises sous différents angles et à différentes distances. Des techniques de camouflage doivent aussi être testées contre plusieurs types de classificateurs pour déterminer si elles sont applicables en général ou ne sont efficaces que contre certains classificateurs», souligne la marine américaine.

    Pour le moment, ces recherches visent à analyser des méthodes de dissimulation de matériels militaires d'ennemis potentiels. On n'indique pas que des armements et des infrastructures américaines devront être dissimulés à la vue des systèmes de reconnaissance russes et chinois, conclut The National Interest.

    Lire aussi:

    Une intelligence artificielle prochainement en service dans les sous-marins chinois?
    La Chine réussira-t-elle à créer l’intelligence artificielle «la plus intelligente»?
    Pas à pas, la Chine expulse les USA de l’arène de l’intelligence artificielle
    Tags:
    intelligence artificielle, reconnaissance, satellites militaires, satellite, drone, US Navy, Washington, États-Unis, Moscou, Pékin, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik