Ecoutez Radio Sputnik
    Musulmans au Danemark

    Un parti danois propose de licencier les musulmans qui ne travaillent pas lors de Ramadan

    © AP Photo / Joachim Adrian, POLFOTO
    International
    URL courte
    19282

    Les musulmans qui ne peuvent pas travailler lors de Ramadan doivent être licenciés, selon le chef de la diplomatie danoise et membre du Parti populaire danois (DF), Martin Henriksen, qui a commenté la proposition de la ministre de l'Immigration et de l'Intégration, Inger Støjberg, d’accorder des jours de congé aux musulmans pendant ce mois sacré.

    Le Parti populaire danois (DF) a répondu à la ministre de l'Immigration et de l'Intégration et membre du Parti libéral, Inger Støjberg, qui avait indiqué que les musulmans pouvaient prendre des jours de congé lors du mois saint de Ramadan, annonce le quotidien local Jyllands-Posten.

    «Bien que beaucoup de musulmans respectent Ramadan, ils doivent néanmoins travailler et leurs enfants doivent aller à l'école. S'ils ne peuvent pas le comprendre, ils doivent être licenciés ou sanctionnés», a déclaré Martin Henriksen, ministre des Affaires étrangères et membre du DF.

    Mme Støjberg a expliqué sa proposition par le fait qu'elle prenait en considération que le jeûne de Ramadan pourrait mettre en danger la sécurité des personnes, par exemple, quand une personne qui le respecte est chauffeur d'autobus.

    M.Henrisken suppose que cette proposition de la ministre ouvre la voie à un statut officiel des fêtes musulmanes. Selon lui, cette perspective est inacceptable.

    «Je rejette la supposition que quelqu'un doive mourir juste à cause de Ramadan. La religion est une affaire privée. On doit la garder pour soi. […] On doit être capable de travailler. Madame la Ministre doit envoyer ce signal plutôt que d'appeler à un jour de congé pour ceux qui ne peuvent pas travailler», a souligné M.Henrisken.

    Quant au transport public, le chef de l'union des chauffeurs d'autobus 3F, Jan Villadsen, a fait savoir qu'il n'avait jamais fait face à des problèmes avec des conducteurs musulmans lors de Ramadan.

    «À Copenhague seulement, je pense que plus de 50% de tous les chauffeurs d'autobus sont d'origines éthiques différentes. Je n'ai jamais entendu parler d'un seul cas où le jeûne musulman était un problème», a-t-il déclaré.

    Selon lui, ces deux ministres font toute une histoire d'un problème qui n'existe pas.

    Lire aussi:

    Ramadan, mois sacré de prières et de jeûne
    Ce qui est «beaucoup plus important» que la guerre en Syrie, selon Pierre Le Corf
    Quand la ministre danoise chargée de l’immigration fuit les migrants… (vidéo)
    Tags:
    partis politiques, ministre, travail, musulmans, ramadan, Parti populaire danois, Copenhague, Danemark
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik