International
URL courte
24667
S'abonner

En réponse aux drones palestiniens qui ont tenté de mettre le feu sur le territoire israélien, l’État hébreu a visé mercredi des cibles navales ainsi que des infrastructures souterraines du Hamas dans la bande de Gaza.

Des avions israéliens ont détruit mercredi matin un bateau amarré au large de Gaza, ont annoncé des habitants, sans faire état de victimes.

L'armée israélienne a déclaré dans un communiqué avoir «frappé des cibles militaires appartenant à la force navale du groupe terroriste Hamas».

Tsahal a aussi visé «des infrastructures terroristes souterraines» appartenant au Hamas dans la bande de Gaza, a-t-elle précisé.

Ces attaques aériennes ont été menées en réponse aux incidents survenus mardi, lorsqu'un groupe de Palestiniens a franchi la clôture avec l'État d'Israël et mis le feu à un poste militaire, a communiqué Israël. Selon l'agence Al-Raï, des drones et des cerfs-volants ont été lancés depuis la bande de Gaza pour mettre le feu sur le territoire de l'État hébreu. Un char israélien a alors visé un poste d'observation du Hamas. Aucune victime n'a été rapportée.

Selon des habitants de Gaza, le bateau a pris feu après avoir été touché par des missiles. Il était prévu que le bateau rejoigne d'autres embarcations avant de tenter de ralier Gaza.

Israël maintient un blocus naval près de la bande de Gaza et empêche les bateaux palestiniens d'atteindre ses côtes.

Lire aussi:

Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Tags:
aviation, frappes, Bande de Gaza, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook