Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron, Angela Merkel et Donald Trump

    Trump n'est pas éternel: l’UE appelle Israël à ne pas «négliger» l'Europe

    © REUTERS / John MacDougall
    International
    URL courte
    16204

    Les liens étroits entre Tel Aviv et Washington ont abouti au transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem. Dans le contexte de ces événements, un haut responsable de l'UE a pourtant prévenu que l'héritage du Président Trump pourrait bien être un jour détruit…

    Lors d'une récente visite en Israël, un haut responsable de l'UE a averti que Tel Aviv ne devait pas sous-estimer l'Europe, a rapporté la chaîne de télévision israélienne Hadshot, sans toutefois révéler l'identité de ce fonctionnaire.

    «Vous ne devriez pas négliger l'Europe. Regardez les chiffres. L'Europe est toujours un partenaire commercial majeur», aurait déclaré ce haut responsable européen.

    Évoquant l'idée que «la présidence de Trump n'est pas éternelle», le responsable a remarqué que «personne n'imaginait que l'héritage de Barack Obama aurait été effacé si rapidement, ce qui pourrait également arriver avec le leader américain actuel».

    Ces commentaires ont été faits après que le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé avoir convoqué les ambassadeurs d'Espagne, de Slovénie et de Belgique à la suite du vote des Nations unies sur les événements meurtriers qui se sont déroulés dernièrement dans la bande de Gaza.

    29 pays-membres du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu ont voté vendredi la question de l'envoi d'inspecteurs criminels pour enquêter sur les meurtres de Palestiniens à Gaza.

    Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière israélienne.

    Selon le dernier bilan disponible, une soixantaine de Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres ont été blessés par des soldats israéliens.

    Lire aussi:

    Des dizaines de Palestiniens blessés pas l’armée israélienne à Gaza
    L'Égypte ouvre sa frontière avec la bande de Gaza pour un mois
    Les USA bloquent une résolution du Conseil de sécurité visant à protéger les Palestiniens
    Tags:
    Conseil des droits de l'homme de l’ONU, Union européenne (UE), Donald Trump, Jérusalem, Bande de Gaza, Europe, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik