Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahu

    Par peur des fuites, Netanyahu se cache dans un bunker

    © AP Photo / Gali Tibbon/Pool
    International
    URL courte
    552086

    Craignant les fuites concernant ses décisions à propos du conflit avec l’Iran et la Syrie, le Premier ministre israélien organiserait désormais les réunions du Conseil de sécurité dans un bunker souterrain.

    Sur fond des escarmouches armées entre Israël, la Syrie et l'Iran, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné la tenue des réunions du Conseil de sécurité nationale dans un bunker souterrain sécurisé à Jérusalem, relate Zero Hedge.

    Le Conseil, également connu sous le nom de «cabinet intérieur», s'apparente au Conseil de sécurité nationale des États-Unis et se réunit régulièrement sous la présidence du Premier ministre au siège de son administration à Jérusalem. Cependant, M.Netanyahu aurait pris la décision de changer de lieu par peur de fuites liées aux «discussions sensibles sur la Syrie et l'Iran».

    Les relations d'Israël avec les pays voisins restent très tendues. La montée des tensions entre l'Iran et Israël et des échanges de tirs entre les forces armées israéliennes et iraniennes ne cessent de défrayer la chronique. L'État hébreu a annoncé le 10 mai avoir frappé des «dizaines de cibles militaires iraniennes» en Syrie en réponse à des tirs de roquettes contre ses bases militaires sur les hauteurs du Golan. Les Iraniens ont pour leur part déclaré que leurs militaires n'avaient pas attaqué le plateau du Golan.

    Lire aussi:

    L’Iran a franchi la «ligne rouge», selon Netanyahu
    Alerte au tir de roquette sur le Golan
    Netanyahu promet de contrer «l'agression de l'Iran en Syrie et partout ailleurs»
    Tags:
    bunker, sécurité, Benjamin Netanyahu, Iran, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik