International
URL courte
9925
S'abonner

La Corée du Nord a démantelé ce jeudi son site d'essais nucléaires. Toutes les mines en exploitation du polygone de Punggye-ri ont été détruites avec des explosifs.

Après la promesse de Kim Jong-un faite en avril dernier de fermer le polygone d'essais nucléaires de Punggye-ri, le démantèlement du site est enfin terminé, a rapporté le correspondant de Sputnik sur place.

Selon le correspondant, les trois mines en exploitation ont été détruites avec des explosifs, tout comme les constructions en surface.

Dans une déclaration de l'Institut nord-coréen des armes nucléaires, il est précisé que l'explosion des mines et des bâtiments n'a provoqué aucune fuite de radiation.

Après la fermeture du site de Punggye-ri, la Corée du Nord ne dispose plus de polygone conçu pour effectuer des essais nucléaires souterrains, a précisé le chef adjoint de l'Institut nord-coréen des armes nucléaires, ajoutant que la reprise des essais nucléaires sur le site de Punggye-ri était impossible.

Selon l'Institut nord-coréen des armes nucléaires, Pyongyang préparait la quatrième mine du polygone de Punggye-ri pour un essai nucléaire superpuissant, mais le démantèlement du site témoigne des intentions pacificatrices du gouvernement nord-coréen.

Pyongyang avait annoncé son intention de démanteler ce site d'essais, dans le cadre de ses efforts de détente. Il a effectué depuis 2006 ses six essais nucléaires sur ce site, qui consiste en une série de tunnels creusés sous le mont Mantap, dans le nord-est de la Corée du Nord. Personne n'est mort lors de ces six essais, a précisé à Sputnik le chef adjoint de l'Institut nord-coréen des armes nucléaires.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Biden appelle Poutine «Сloutine» en plein discours sur les relations russo-américaines – vidéo
Tags:
tests nucléaires, polygone nucléaire de Punggye-ri (Corée du Nord), Kim Jong-un, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook