International
URL courte
7019
S'abonner

Aux Etats-Unis, la Chambre des représentants s'est prononcée en faveur de la mise au point de nouvelles ogives nucléaires de puissance réduite destinées à équiper les missiles Trident II embarqués.

La Chambre des représentants des États-Unis a rejeté l'amendement au budget militaire 2019 qui limitait le financement du projet de la mise au point de nouvelles ogives nucléaires de puissance réduite, annonce le portail Defense News.

Cet amendement proposait de diviser par deux le financement du programme de mise au point d'ogives nucléaires de puissance réduite W76-2 destinées à équiper les missiles balistiques Trident II embarqués.

Le document a été soutenu par 188 des 435 membres de la Chambre des représentants, 226 ont voté contre. Cet amendement avait été soumis au vote par les représentants démocrates de la Californie et de l'Oregon. Toutefois, les Républicains ont déclaré que le programme était destiné à devenir un moyen pour contenir la Russie.

Auparavant, des anciens agents de sécurité et des anciens membres de comités du Pentagone ont envoyé au Congrès une lettre appelant ce dernier à abandonner le financement de la mise au point des nouvelles ogives. La lettre des anciens militaires affirmait que le développement du programme de l'arme nucléaire tactique «ouvrirait la porte à la catastrophe nucléaire».

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Tags:
ogives nucléaires, financement, Chambre des représentants des Etats-Unis, Congrès des États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook