Ecoutez Radio Sputnik
    Cockpit der in der Ukraine abgestürzten Passagiermaschine MH17

    Crash du MH17: l'enquête internationale reparle de l'origine russe du missile sol-air Bouk

    © Sputnik . Maksim Blinov
    International
    URL courte
    33534
    S'abonner

    Le missile sol-air Bouk qui a abattu le Boeing 777 de la Malaysia Airlines en juillet 2014 appartenait aux forces armées russes, affirme l'équipe internationale d'enquêteurs en se fondant sur différentes preuves, dont des vidéos et photos provenant des réseaux sociaux.

    Les enquêteurs internationaux affirment avoir définitivement établi que le missile sol-air Bouk à l'aide duquel le Boeing de la Malaysia Airlines a été abattu dans l'est de l'Ukraine le 17 juillet 2014 provenait de la 53e brigade antiaérienne de l'armée russe basée dans la ville de Koursk, rapporte Associated Press.

    Les enquêteurs ont déclaré qu'une analyse minutieuse de la vidéo et des photos mises en ligne sur des réseaux sociaux a permis de retracer le trajet d'un convoi de missiles russes en Ukraine et et d'identifier le système de lancement de missiles.

    Ils ont également montré des fragments d'un missile Bouk série 9M38 récupérés dans l'est de l'Ukraine et ont présenté des photos du numéro de série unique du missile. Ils ont toutefois souligné qu'ils ne pouvaient pas encore affirmer avec certitude qu'il s'agissait précisément du missile tiré pour abattre MH17. Ils ont appelé les témoins à fournir plus d'informations sur ce projectile.

    Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé dans le Donbass (est de l'Ukraine) le 17 juillet 2014, faisant 298 morts, en majorité des Néerlandais.

    Le ministère russe des Affaires étrangères avait dénoncé la partialité de l'enquête qui n'avait pris en compte que les informations fournies par l'Ukraine. Les expériences grandeur nature menées par le consortium russe Almaz-Anteï, fabricant des missiles sol-air Bouk, démontrent que le Boeing malaisien a été abattu depuis le territoire contrôlé par l'armée ukrainienne.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Réforme des retraites: Delevoye déclare finalement 13 mandats et regrette une «erreur»
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    Tags:
    MH17, Pays-Bas, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik