International
URL courte
21353
S'abonner

Malgré toutes les difficultés, les relations franco-russes continuent à se déveloper, a souligné le Président russe lors de la rencontre avec Emmanuel Macron au palais de Constantin à Saint-Pétersbourg.

Après avoir remercié son homologue français de sa venue à Saint-Pétersbourg à l'occasion du Forum économique international, le Président russe a donné son avis sur l'état des relations entre deux pays.

«Nous profitons de cette occasion pour aborder de manière exhaustive les relations franco-russes. Elles se développent malgré toutes les difficultés actuelles. Nos chiffres du commerce extérieur sont en progression», a déclaré Vladimir Poutine.

Le Président français a pour sa part souligné que la rencontre actuelle pourrait être l'occasion de progresser sur la voie de la solution à plusieurs problèmes internationaux, notamment ceux des conflits en Syrie et en Ukraine.

«Au-delà des relations bilatérales, je crois que le moment que nous vivons impose que nos deux pays – membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unis, avec une histoire forte, une politique internationale qui a toujours été forte et indépendante – puissent construire, qu’il s’agisse de l’Ukraine, du Moyen-Orient, de la situation iranienne et de la situation en Syrie, qu’il s’agisse de la manière dont nous voyons un multilatéralisme contemporain, je crois qu’il nous faut travailler pour prendre des initiatives communes, et c’est pour moi aussi un des objectifs de ces échanges qui sont pour cela aussi importants», a indiqué Emmanuel Macron.

La 22e édition du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) se tiendra du 24 au 26 mai 2018. La France et le Japon, en tant qu'invités d'honneur du SPIEF, disposent de leurs propres pavillons d'exposition sur le site. Le stand français accueillera notamment, Air liquide, Auchan, Danone, Engie, Michelin, Sanofi, Schneider Electric, Servier, Société Générale, TechnipFMC et Total.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook