International
URL courte
Disparition du Boeing malaisien lors du vol MH370 (65)
818
S'abonner

Après plus de quatre ans de recherches, les autorités malaisiennes ont pris la décision de mettre fin aux efforts pour retrouver le vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu dans la nuit du 7 au 8 mars 2014 au-dessus de l'océan Indien.

Compte tenu que les efforts pour retrouver l'épave du Boeing 777-200 disparu des radars en 2014 n'ont donné aucun résultat, les autorités malaisiennes ont décidé d'arrêter les recherches qui ont duré plus de quatre ans, écrit la Channel NewsAsia.

«Les recherche s'achèveront le 29 mai», a déclaré le ministre malaisien des Transports Anthony Loke.

Rappelons que les premières recherches maritimes coordonnées par l'Australie — les plus importantes de l'histoire de l'aviation — avaient été suspendues en janvier 2017.

Il est à noter qu'octobre dernier l'entreprise américaine Ocean Infinity, l’entreprise néerlandaise Furgo  et une société malaisienne ont proposé à la Malaisie de reprendre les recherches de l’avion de la Malaysia Airlines. Après avoir examiné cette proposition, Kuala Lumpur a declaré qu’elle devrait consulter la Chine et l'Australie avant de prendre une décision.  

Un Boeing 777-200 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines qui se dirigeait de Kuala Lumpur à Pékin (vol MH370) a disparu des radars dans la nuit du 7 au 8 mars 2014. L'épave n'a jamais été localisée. En 2015 et 2016, des débris provenant bien du vol MH370 ont été découverts sur les côtes de La Réunion, ainsi qu'en Tanzanie et au Mozambique. En janvier 2015, les 227 passagers et 12 membres d'équipage qui se trouvaient à bord ont été déclarés morts.

Dossier:
Disparition du Boeing malaisien lors du vol MH370 (65)

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Trump en contact avec Poutine le jour de l’assaut du Capitole? Le Kremlin répond à Hillary Clinton
Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Tags:
MH370, Malaisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook