Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine au SPIEF

    «Ni le foot, ni le judo»: Poutine sur la «matraque des sanctions» qui sème le chaos

    © Sputnik . Mikhael Klimentyev
    International
    URL courte
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (SPIEF) (36)
    11460

    Vladimir Poutine s’est attardé, dans le cadre du Forum économique de Saint-Pétersbourg, sur le sujet sensible des sanctions largement utilisées actuellement. Pour parler des conséquences qu’entraîne l’usage de cette «matraque des sanctions», le chef de l’État russe a fait allusion au sport.

    Le Président russe a comparé les sanctions économiques imposées contre la Russie, ainsi que contre de nombreux autres pays, au foot, mais en suivant les règles du judo.

    «La situation dans le monde est ainsi que tout le monde fait semblant de jouer au foot, mais a recours aux règles du judo. Ce jeu est intéressant: ce n'est ni le foot, ni le judo. C'est tout simplement le chaos», a estimé Vladimir Poutine lors de la session plénière au Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

    D'après le chef de l'État russe, on a recours à la «matraque des sanctions» de plus en plus souvent et pas seulement à l'encontre de la Russie. Poutine a souligné qu'il était possible de surmonter et ces sanctions et leurs effets. Selon lui, l'économie de la Russie s'est déjà stabilisée malgré la chute simultanée des prix des produits exportés, les sanctions et d'autres problèmes.

    «Mais nous avons réussi à passer cette étape et même un peu plus, dans une certaine mesure, nous avons réussi à renforcer notre économie», a-t-il expliqué.

    Il a par ailleurs fait remarquer que les sanctions entraînaient quand même des pertes pour les deux parties, mais qu'elles retenaient également le développement économique «à une certaine étape, ensuite on fait une percée, on trouve des solutions et tout […] revient à sa place».

    «Au final, une telle politique n'a aucun sens, ni économique, ni politique, ni militaire», a résumé Vladimir Poutine.

    Il a également ajouté que la nécessité d'empêcher le développement des technologies de défense était l'une des raisons de la dissuasion de la Russie. Pourtant, la Russie a déjà «laissé derrière elle plusieurs partenaires» dans ce domaine, estime Poutine, évoquant les récentes conceptions russes.

    Dossier:
    Forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (SPIEF) (36)

    Lire aussi:

    La base russe Hmeimim repousse une attaque aux lance-roquettes multiples, 180 djihadistes éliminés
    Moscou commente la reprise par les USA des importations de pétrole vénézuélien
    Conseil des ministres ou «pyjama party»? La tenue de Sibeth Ndiaye devient la risée de la Toile
    Tags:
    sanctions antirusses, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2018, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik