Ecoutez Radio Sputnik
    Frontière entre Israël et la bande de Gaza

    Israël veut se séparer davantage de la bande de Gaza

    © REUTERS / Amir Cohen
    International
    URL courte
    261627

    L'État hébreu a procédé à la construction d'une digue fortifiée surmontée de barbelés au nord de la bande de Gaza qui doit empêcher de pénétrer en Israël par la mer.

    Soucieux d'empêcher de possibles infiltrations depuis la bande de Gaza, Israël a entamé la construction d'une barrière maritime au nord de l'enclave palestinienne, a annoncé dimanche le ministère israélien de la Défense.

    Selon un communiqué ministériel, il s'agit d'une digue fortifiée surmontée de barbelés qui sera érigée au large de la plage de Zikim en Méditerranée. Première dans son genre, la barrière devrait être achevée fin 2018.

    Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, souligne que sa mise en place «empêchera de manière efficace l'infiltration d'Israël par la mer», ce qui portera un «nouveau coup au Hamas».

    Il convient de rappeler que lors de la dernière guerre entre Israël et le Hamas à Gaza survenue en 2014, quatre Palestiniens avaient été tués par les forces de sécurité israéliennes après avoir tenté de s'infiltrer par la mer.

    À l'heure actuelle, Israël poursuit également ses travaux de renforcement de la barrière qui le sépare de la bande de Gaza, qui prévoient notamment la mise en place d'un dispositif souterrain empêchant la construction de tunnels.

    Lire aussi:

    Le bilan des victimes palestiniennes dans les affrontements à Gaza s'alourdit
    Frontière Gaza-Israël: le bilan de «la journée la plus sanglante» s’alourdit
    L'armée israélienne riposte aux tirs de missiles en frappant Gaza, des blessés
    Tags:
    Palestiniens, frontière, séparation, barrière, Hamas, Avigdor Liberman, Israël, Bande de Gaza
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik