International
URL courte
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (98)
9340
S'abonner

Le ministère qatari de l'Économie a pris la décision d'interdire les produits en provenance d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis qui avaient soumis Doha à un blocus commercial il y a un an.

Un an après le début du blocus du Qatar par un groupe d'États arabes dirigés par Riyad, Doha a ordonné à tous les magasins du pays de retirer des rayons les marchandises provenant d'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, du Bahreïn et d'Égypte.

Soucieux de «protéger la sécurité des consommateurs», le gouvernement qatari souhaite en outre mettre fin à l'importation de produits laitiers saoudiens via des pays tiers.

L'ordre intervient à quelques jours de l'anniversaire de la crise diplomatique qui oppose Doha à Riyad et ses alliés. Le 5 juin 2017, l'Arabie saoudite, le Bahreïn, les Émirats arabes unis et l'Égypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusé de soutenir des groupes islamistes radicaux, et imposé un boycott commercial à son encontre.

Le Qatar a ainsi dû chercher ses produits alimentaires importés ailleurs, notamment en Turquie, au Maroc et en Iran. Or, des marchandises saoudiennes et émiraties continueraient à arriver au Qatar via des ports au Koweït et à Oman.

Dossier:
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (98)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
L’embargo chinois se renforce contre l’Australie, «chien de garde des États-Unis», selon Pékin
Tags:
relations diplomatiques, boycott, importations, Qatar, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook