Ecoutez Radio Sputnik
    Le Qatar ne veut plus de produits saoudiens et émiratis

    Le Qatar ne veut plus de produits saoudiens et émiratis

    © Sputnik . Valery Melnikov
    International
    URL courte
    Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (97)
    9340

    Le ministère qatari de l'Économie a pris la décision d'interdire les produits en provenance d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis qui avaient soumis Doha à un blocus commercial il y a un an.

    Un an après le début du blocus du Qatar par un groupe d'États arabes dirigés par Riyad, Doha a ordonné à tous les magasins du pays de retirer des rayons les marchandises provenant d'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, du Bahreïn et d'Égypte.

    Soucieux de «protéger la sécurité des consommateurs», le gouvernement qatari souhaite en outre mettre fin à l'importation de produits laitiers saoudiens via des pays tiers.

    L'ordre intervient à quelques jours de l'anniversaire de la crise diplomatique qui oppose Doha à Riyad et ses alliés. Le 5 juin 2017, l'Arabie saoudite, le Bahreïn, les Émirats arabes unis et l'Égypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusé de soutenir des groupes islamistes radicaux, et imposé un boycott commercial à son encontre.

    Le Qatar a ainsi dû chercher ses produits alimentaires importés ailleurs, notamment en Turquie, au Maroc et en Iran. Or, des marchandises saoudiennes et émiraties continueraient à arriver au Qatar via des ports au Koweït et à Oman.

    Dossier:
    Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (97)

    Lire aussi:

    Crise du Golfe: le bout du tunnel est-il encore loin?
    Le Qatar ouvre des lignes maritimes avec Oman pour contourner le blocus émirati
    Le Qatar rejette l’ultimatum des pays arabes
    Tags:
    relations diplomatiques, boycott, importations, Qatar, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik