Ecoutez Radio Sputnik
    Сroiseur Moskva en Méditerranée

    Un amiral russe détaille l’avenir du groupe naval de la Russie en Méditerranée

    © Sputnik . Пресс-служба МО РФ
    International
    URL courte
    8350

    L’effectif et la composition du groupe naval russe en mer Méditerranée seront maintenus à un niveau efficace et équilibré en fonction des objectifs actuels, a annoncé le 27 mai le commandant en chef de la Marine russe.

    Le commandant en chef de la Marine russe, l'amiral Vladimir Korolev, a décrit les perspectives du groupe naval russe en Méditerranée lors de la cérémonie de lancement de la copie du bateau du tsar Pierre le Grand à Saint-Pétersbourg.

    «La Marine maintiendra l'effectif de son groupe en mer Méditerranée, ce qui sera efficace et équilibré», a déclaré dimanche aux journalistes M.Korolev.

    Selon lui, la composition du groupe peut être changée en fonction des tâches assignées. L'escadre est formée de navires des différentes flottes par roulement.

    «La composition du groupe du point de vue des types de navires est déterminée de manière à préserver son autonomie, c'est-à-dire pour qu'il puisse se coordonner avec succès avec l'aviation et accomplir les tâches de chercher des sous-marins et de la lutte antiaérienne», a expliqué l'amiral.

    Il a ajouté que les navires du groupe effectuaient régulièrement des exercices de groupes d'attaque et de recherche et de groupes tactiques.

    «C'est une pratique normale de présence navale. En ce qui concerne des navires équipés de munitions à guidage de précision, ils assistent constamment le groupe. Et c'est naturel qu'avec la construction de navires, dotés de systèmes d'armes de haute précision, leur pourcentage dans le groupe puisse être augmenté», a conclu Vladimir Korolev.

    Le groupe naval russe en Méditerrané a été formé en 2013. Depuis 2015, il participe à l'opération russe en Syrie. Des navires tels que les croiseurs Moskva et Varyag, la frégate de la classe la plus moderne Amiral Grigorovich et le sous-marin Rostov-sur-le-Don ont été affectés au sein du groupe à différentes étapes de l'opération. Fin 2016, le port- avions Amiral Kouznetsov a croisé au large des côtes syriennes, et les appareils à son bord ont effectué 450 vols et détruit près d'un millier de cibles.

    Lire aussi:

    Pourquoi les clients étrangers «font la queue» pour acquérir des navires russes
    Moscou dévoile le nombre de ses navires dans l'océan mondial
    La Marine russe se prépare à accueillir 11 nouveaux sous-marins nucléaires
    Tags:
    frégate, croiseur, sous-marins, opération, groupe naval, navires, marine, Admiral Grigorovich (frégate), B-237 Rostov-sur-le-Don (sous-marin), Admiral Kouznetsov (porte-avions), croiseur lance-missiles Variag, Moskva (croiseur lance-missiles), Marine russe, Vladimir Korolev, Saint-Pétersbourg, Méditerranée, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik