Ecoutez Radio Sputnik
    Boris Becker

    La villa d’un ex-numéro 1 de tennis occupée par des squatters (vidéo)

    © AFP 2019 Daniel ROLAND
    International
    URL courte
    364

    Une communauté hippie s’est installée dans une villa de Majorque de l’ancien joueur de tennis Boris Becker et se propose d’y ouvrir une mission du Centre intergalactique d’aide et de secours.

    Un groupe de squatters dont le gourou est Georg Berres, un ancien charpentier allemand, a emménagé dans un manoir de Majorque de Boris Becker, ancien numéro 1 du classement mondial du tennis. Selon les squatteurs il ne s'agit pas d'une occupation, leur but étant de sauver la villa, mais aussi d'y ouvrir une mission du Centre intergalactique d'aide et de secours.

    Selon The Sun, Boris Becker, ancien joueur de tennis et ex-millionnaire actuellement en faillite, a depuis longtemps abandonné cette villa coûtant près de 14,9 millions d'euros qui commence à tomber en ruine.

    Les squatters disent qu'ils ne se sont pas appropriés les biens d'autrui et qu'ils sont prêts à déménager à la première injonction de la police.

    «Nous n'occupons pas les maisons, nous les sauvons. Nous ne prétendons pas à la propriété. Ce qui nous intéresse, c'est de vivre dans une maison sans loyer et de lui redonner vie», signale Georg Berres.

    Les squatters ne sont dérangés ni par la police, ni par le propriétaire. Ce dernier a perdu environ 115 millions d'euros et ne se rend plus à Majorque depuis plusieurs années.

    La villa a été deux fois mise en enchères pour couvrir les dettes de Becker, mais personne ne l'a achetée.

    Le gourou des hippies déclare, pour sa part, qu'il voudrait transformer le domaine en lieu de rencontre de ses partisans, ainsi que y organiser des conférences sur les sources d'énergie renouvelables. En outre, les squatters se proposent d'y cultiver des fruits et des légumes.

    Mais l'objectif majeur de Georg est de transformer la maison de l'ancien millionnaire en un centre de son organisation baptisée Centre intergalactique d'aide et de secours.

    La police locale n'a encore reçu aucune plainte contre les hippies de la part des voisins. Les policiers ont cependant ajouté que les squatters seraient expulsés de la ville si une plainte était déposée au tribunal.

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Damas annonce l’entrée de blindés turcs dans la ville syrienne de Saraqeb
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    villa, Boris Becker, Majorque
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik