Ecoutez Radio Sputnik
    Un char israélien tire contre la bande de Gaza

    Israël porte ses «frappes les plus fortes» en 4 ans sur 35 cibles dans la bande de Gaza

    © AP Photo / Baz Ratner
    International
    URL courte
    9931
    S'abonner

    L’armée israélienne a effectué ce mardi des frappes contre 35 cibles dans la bande de Gaza et a qualifié les attaques de mardi de «plus fortes frappes réalisées au cours des quatre dernières années».

    Après que Tsahal a annoncé mardi que de nouvelles attaques avaient été enregistrées en provenance de la bande de Gaza, l'aviation israélienne a frappé une trentaine de cibles dans l'enclave palestinienne.

    «Des chasseurs de l'Armée de l'air israélienne ont attaqué 35 objectifs de terroristes dans sept camps» des organisations Hamas et Jihad islamique dans la bande de Gaza, est-il indiqué dans le communiqué de Tsahal, qui a considéré que les tirs effectués ce mardi contre le territoire palestinien étaient les «frappes les plus fortes réalisées au cours des quatre dernières années».

    De même, les avions ont frappé un tunnel du Hamas, non loin du point de passage de Kerem Shalom, utilisé «pour des livraisons d'armes en Égypte». Il s'agit du 10e passage souterrain détruit depuis octobre 2017, a fait remarquer l'armée.

    «Cet après-midi, nous avons réalisé une attaque d'envergure contre des infrasctructures terroristes», a déclaré pour sa part le ministre de la Défense de l'État hébreu, Avigdor Lieberman. «Le Hamas et le Jihad islamique payent déjà le prix fort et nos attaques visent précisément ces groupes.»

    Par la suite, les mouvements du Hamas et du Jihad islamique ont revendiqué les pilonnages contre Israël depuis la bande de Gaza.

    Tags:
    frappes, obus, frappe aérienne, tirs, Jihad islamique, Hamas, Gaza, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik