International
URL courte
10526
S'abonner

La Syrie ayant reconnu ce mardi l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, le chef de la diplomatie géorgienne, Mikhaïl Djanelidze, a exhorté la communauté internationale à «condamner» cet acte, selon le journal en ligne russe Vzgliad.

Le ministre géorgien des Affaires étrangères, Mikhaïl Djanelidze, a appelé la communauté internationale à «condamner» la reconnaissance de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud par la Syrie, a annoncé le correspondant du journal en ligne russe Vzgliad à Tbilissi.

«Le régime de Assad a commis une nouvelle violation grossière des normes du droit international. La communauté internationale doit condamner ce fait», a-t-il indiqué.

Le ministère géorgien des Affaires étrangères a d'ores et déjà déclaré avoir entamé la procédure de rupture des relations diplomatiques avec la Syrie.

Se référant à une source officielle syrienne, l'agence SANA a annoncé ce mardi que Damas appréciait les positions de l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud «soutenant la Syrie face à l'agression terroriste qui la vise» et qu'un accord avait été conclu «entre les trois pays sur la reconnaissance mutuelle et l'établissement des relations diplomatiques au niveau d'ambassade».

Lire aussi:

Le désir de promotion à tout prix a coûté à un ex-gendarme sa liberté, à Chartres
Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
En Syrie, la Russie élimine 200 djihadistes: leur résurgence alimentée par les sanctions US?
La Russie construit sa première piste pour les avions de tout type en Arctique
Tags:
reconnaissance, relations diplomatiques, SANA, Bachar el-Assad, Mikhaïl Djanelidze, Tbilissi, Damas, Syrie, Ossétie du Sud, Abkhazie, Géorgie (pays issu de l'ex-URSS)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook