International
URL courte
9118
S'abonner

La Défense polonaise a publié un document proposant aux États-Unis de construire à ses frais une base militaire pour y installer en permanence une division blindée américaine. Varsovie est prête à débloquer à ces fins entre 1,5 et 2 milliards de dollars.

Le ministère polonais de la Défense a publié un document intitulé «Proposition de présence permanente des États-Unis en Pologne», invitant les Américains à déployer une division blindée US sur le territoire du pays.

La proposition est traditionnellement appuyée par «le renforcement de la menace russe». Le document affirme que Moscou tente de «violer ouvertement et de modifier les structures de sécurité européennes, de diminuer le niveau de direction et de participation des États-Unis sur le continent».

Les auteurs du document rappellent aux Américains qu'au cours de son intervention à Varsovie, Donald Trump a déclaré qu'il y avait « des menaces horribles à notre sécurité», que «nous allons y faire face», et que «nous gagnerons».

«La présence permanente d'une division blindée des États-Unis en Pologne sur des sites militaires spécialisés américains aidera à atteindre cet objectif», souligne la Défense polonaise.

Les militaires polonais assurent le Pentagone que «les dépenses à la sécurité de l'Otan doivent être le fardeau commun pour ses États membres et que la Pologne veut apporter sa contribution au renforcement de la sécurité et de la défense de l'Europe».

Aux termes du document, cette proposition traduit la volonté de Varsovie de «mettre en place des sites militaires conjoints et d'assurer un déplacement souple des forces américaines».

Pire encore, la Pologne a l'intention d'autoriser les militaires américains à utiliser «une infrastructure supplémentaire appartenant au ministère de la Défense, aux organes administratifs nationaux et locaux et d'autres sites appartenant à l'État ou gérés par l'État ».

Il va de soi que les projets de Varsovie ont provoqué une réaction de la Russie.

L'éventuel déploiement d'une base américaine en Pologne pourrait entraîner des mesures de rétorsion de la part de Moscou, a annoncé lundi le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

«Vous savez qu'en règle générale l'expansion progressive des structures militaires de l'Otan vers nos frontières […] ne contribue en rien à la sécurité et à la stabilité du continent. Au contraire, des démarches expansionnistes entraînent inévitablement des réactions de la partie russe destinées à rétablir l'équilibre perturbé», —t-il déclaré.

Dans le même temps, il a souligné que la décision d'accueillir ou non une base américaine sur le sol polonais relevait du droit souverain de Varsovie.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Tags:
menace russe, présence militaire, division, invitation, États-Unis, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook