International
URL courte
2264
S'abonner

Le regain de tension à la frontière entre Israël et la bande de Gaza ne permet pas d’espérer une réconciliation rapide des parties et rend les civils israéliens et palestiniens otages de la situation, d’après le ministère russe des Affaires étrangères.

La Russie appelle Israéliens et Palestiniens à renoncer à leur confrontation qui rend impossible la reprise des négociations, a déclaré mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

«L’escalade annihile l’espoir déjà faible d’une réconciliation entre Israéliens et Palestiniens. L’objectif de relancer les négociations palestino-israéliennes conformément aux normes internationales s’éloigne toujours plus», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Ofer Gendelman, porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a déclaré mardi que les radicaux palestiniens avaient tiré plus de 100 missiles et obus visant le sud d’Israël et que l’armée israélienne avait frappé 40 cibles dans la bande de Gaza à titre de riposte. Les Brigades Izz al-Din al-Qassam, la branche armée du mouvement Hamas, et les Brigades al-Qods, aile armée du Jihad islamique, ont revendiqué les tirs contre les positions israéliennes.

Selon la diplomatie russe, les civils israéliens et palestiniens sont otages de ce scénario.

«Nous appelons de nouveau les Israéliens et les Palestiniens à rompre ce cercle vicieux de la confrontation destructrice. Nous sommes persuadés que la décision de miser sur la force et de renoncer au dialogue de paix direct ne mènera nulle part», a ajouté le ministère.

Le service de presse de l’Armée de défense d’Israël a fait état mardi de trois militaires blessés. Le ministère de la Santé de la bande de Gaza a affirmé qu’aucune victime n’avait été admise dans les hôpitaux qu’il supervise.

Lire aussi:

Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Avec Zemmour probable candidat, la Présidentielle 2022, à droite toute?
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Tags:
Russie, Israël, Bande de Gaza, Ofir Gendelman, ministère russe des Affaires étrangères, Hamas, Jihad islamique en Palestine (JIP), Brigades al-Qods, Brigades Izz al-Din al-Qassam, tensions, escalade
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook