Ecoutez Radio Sputnik
    Le tireur de Liège aurait également tué une personne la veille de la fusillade

    Le tireur de Liège aurait également tué une personne la veille de la fusillade

    © AFP 2018 JOHN THYS
    International
    URL courte
    907

    La veille de la fusillade de Liège qui a coûté la vie à deux policières et à un civil, l’assaillant avait déjà tué une autre personne, selon la RTBF.

    Benjamin Hermanm l’auteur de la fusillade d’hier à Liège, en Belgique, avait déjà commis un meurtre la nuit précédente, relate la RTBF citant Jan Jambon, le ministre belge de l'Intérieur.

    Selon le média, lundi soir l’assaillant avait tué à coups de marteau son complice du cambriolage d’une bijouterie à Rochefort, à 70 km de Liège.

    L’auteur de la fusillade a été identifié comme Benjamin Herman, un citoyen belge né en 1982 à Rochefort. Depuis 2003 il avait été plusieurs fois condamné pour vols, coups et blessures ou trafic de stupéfiants. 

    D'après des médias, il était fiché depuis 2017 par la Sûreté de l’État pour avoir été en contact avec des islamistes en prison et s’être radicalisé.

    Mardi matin, il a ouvert le feu dans à Liège, tuant trois personnes, dont deux policières, et blessant encore deux autres membres des forces de l’ordre. Avant d'être abattu par la police, l'agresseur aurait crié «Allahu akbar» et évoqué la Syrie, selon des témoins. Un juge antiterroriste a été saisi de l'enquête.

     

    Lire aussi:

    Daech aurait revendiqué l'attaque de Liège
    Belgique: la police abat un homme qui menaçait des agents avec un couteau
    Deux policiers et un civil morts dans la fusillade à Liège, la mairie a confirmé à Sputnik
    Tags:
    fusillade, police, Liège, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik