Ecoutez Radio Sputnik
    Le journaliste Arkadi Babtchenko tué à Kiev

    Affaire Babtchenko: le matin du meurtre la police a visité sa maison

    © Sputnik . Stringer
    International
    URL courte
    Meurtre du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)
    13221

    Au petit matin du jour où le journaliste Arkadi Babtchenko a été tué à Kiev, la police a visité sa maison et y a cherché des enregistrements de caméras de surveillance, selon la chaîne de télévision Gromadskoïe qui se réfère à une source au sein du ministère ukrainien de l’Intérieur.

    Selon la chaîne de télévision ukrainienne Gromadskoïe, des policiers se sont rendus dans l'immeuble de la rue Nikolsko-Slobodskaïa à 5 heures du matin.

    Mardi soir, plusieurs balles ont été tirées dans le dos du journaliste Arkadi Babtchenko sur le palier de sa maison alors qu'il rentrait chez lui après avoir fait les courses.

    Le journaliste russe Arkadi Babtchenko
    © Sputnik . Ruslan Krivobok
    La police ukrainienne a ouvert une enquête sur un meurtre prémédité. Plusieurs versions sont examinées. Selon le parlementaire ukrainien Anton Guerachtchenko, l'une d'entre elles serait l'implication des services secrets russes.

    Le ministère de l'Intérieur a publié un portrait robot de l'assassin présumé. Il s'agirait d'un homme de corpulence moyenne âgé de 40 ou 45 ans, d'une taille comprise entre 1m75 et 1m80. Il aurait une barbe grise et aurait porté au moment des faits une casquette de baseball, un bleu jean et une veste en jean.

    Selon la police, l'assassin pouvait avoir des complices. Une voisine du journaliste tué a déclaré que l'assassin avait évidemment utilisé un silencieux parce qu‘aucun tir n'avait été entendu.

    Un ami de Babtchenko, Iouri Matsarski, estime que le journaliste a été tué par un professionnel.

    «À en juger par la façon dont tout a été organisé, c'était un commando bien entraîné. Ce n'était pas un fanatique qui vengeait. C'était un véritable tueur», a déclaré M.Matsarski.

    Le Comité d'enquête de Russie a ouvert une information sur le meurtre d'un citoyen russe.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a exigé que les autorités ukrainiennes fassent tout leur possible pour résoudre l'enquête dans les plus brefs délais.

    Le ministère a signalé que le taux de violence physique et d'assassinats de journalistes en Ukraine allait croissant.

    Arkadi Babtchenko était un écrivain et correspondant de guerre d'origine russe. Il était connu pour ses prises de positions controversées à l'égard des autorités russes et de la Russie. En décembre 2016, la réaction de M.Babtchenko au crash d'un Tu-154 à Sotchi a eu un grand retentissement. L'avion se dirigeant à la base russe de Hmeimim en Syrie s'est écrasé ayant à son bord des journalistes et les artistes de l'ensemble Alexandrov. Arkadi Babtchenko a écrit qu'il n'éprouvait ni compassion ni pitié pour les victimes. Le journaliste a travaillé pour plusieurs chaînes de télévision et journaux en Russie avant de quitter le pays en 2017. Il a résidé en République tchèque et en Israël avant de s'installer en août 2017 à Kiev. Ces derniers temps, il présentait une émission sur la chaîne de télévision ATR.

    Plusieurs meurtres de journalistes ont été commis en Ukraine ces dernières années. Le célèbre écrivain et journaliste Oles Bouzina a été assassiné au printemps 2015 à Kiev devant son domicile. Les forces de l'ordre ont rempli toutes les formalités nécessaires, mais l'enquête était plutôt un simulacre. Le présentateur ukrainien et russe Pavel Cheremet a été tué dans l'explosion de sa voiture à Kiev le 20 juillet 2016. Fin 2017, des nationalistes ukrainiens ont kidnappé et torturé Alexandre Medinski, pacifiste et journaliste indépendant ukrainien.

    Dossier:
    Meurtre du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)

    Lire aussi:

    Le journaliste russe assassiné à Kiev l'a été par un tueur professionnel selon la police
    Sénateur russe sur l’affaire Babtchenko: «cherchez à qui profite le crime»
    Poutine: la «résurrection» de Babtchenko est une mise en scène forcément contre-productive
    Tags:
    meurtre, enquête, Arkadi Babtchenko, Kiev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik