Ecoutez Radio Sputnik
    Investisseur britannique William Browder

    Le financier Browder annonce son arrestation à Madrid sur une demande russe à Interpol

    © AFP 2018 BERTRAND GUAY
    International
    URL courte
    19335

    L'homme d'affaires britannique William Browder, recherché par Moscou pour fraude fiscale, a déclaré mercredi qu'il avait été arrêté par la police espagnole en vertu d’un mandat d'arrêt international lancé par la Russie.

    Cofondateur et dirigeant du fonds d'investissement Hermitage Capital, l'homme d'affaires britannique William Browder vient d'être arrêté par la police espagnole, a-t-il annoncé lui-même sur Twitter.    

    «Depuis le siège arrière d'une voiture de police espagnole qui se dirige vers un commissariat en raison du mandat d'arrêt russe. Ils ne me diront pas quel commissariat», a-t-il tweeté.    

    L'agence Bloomberg a annoncé que la police espagnole avait finalement relâché l'investisseur britannique. Le financier a été relâché après un interrogatoire dans un commissariat de police à Madrid, a déclaré la police espagnole à Sputnik.

    «J'ai été relâché par la police espagnole après que le secrétaire général d'Interpol à Lyon lui a recommandé de ne pas tenir compte de la notice rouge russe», a écrit Browder sur Twitter.

    William Browder est un financier et investisseur international, cofondateur et dirigeant du fonds d'investissement Hermitage Capital. Entre 1995 et 2007, il était le plus grand investisseur de portefeuille étranger en Russie. Le 11 juillet 2013, un tribunal de Moscou a condamné William Browder par contumace à neuf ans d'emprisonnement, accusé d'achat illégal de 200 millions d'obligations de Gazprom, de faillite intentionnelle de plusieurs sociétés, ainsi que d'évasion fiscale d'un montant total de plus de 522 millions de roubles (environ 7,46 millions d'euros) via des falsifications de déclarations de revenus et des utilisations illégales de prestations destinées aux handicapés. L'homme d'affaires a été reconnu coupable et la Russie a annoncé lancer un mandat d'arrêt international à son encontre.

    La Russie a fait à plusieurs reprises des demandes à Interpol pour obtenir l'arrestation de l'homme d'affaires britannique.    

    En décembre 2017, le tribunal Tverskoï de Moscou a reconnu William Browder coupable d'évasion fiscale et l'a condamné également par contumace à neuf ans de prison. Le partenaire commercial de l'investisseur britannique, Ivan Tcherkassov, a été condamné par contumace à huit ans de prison.

    Lire aussi:

    Qu’a réellement demandé l’avocate russe à Trump Jr.?
    Comment un «super-espion américain» a caché la vérité sur l'affaire Magnitski
    Poutine, «l’homme le plus riche», estime William Browder qui chiffre ses revenus
    Tags:
    arrestation, investissements, William Browder, Madrid, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik