Ecoutez Radio Sputnik
    Gaza

    Gaza: Israël frappe à nouveau le Hamas, quid du cessez-le-feu?

    © Sputnik . Valery Melnikov
    International
    URL courte
    10114

    L’armée israélienne dit avoir frappé la nuit dernière 25 nouvelles positions militaires du Hamas dans la bande de Gaza. Les hostilités ne semblent pas se réduire notamment sur fond d’informations contradictoires à propos d'un cessez-le-feu, annoncé par le Hamas, mais démenti par Israël.

    Sur son compte Twitter, Tsahal a annoncé avoir mené des frappes dans la nuit de mardi à mercredi contre 25 sites militaires liés au Hamas en réponse à des tirs de roquettes et mortier provenant de l'enclave palestinienne.

    Parmi les cibles on trouve des ateliers de fabrication de roquettes, des abris pour les drones ainsi que des «infrastructures militaires».

    Du côté israélien, Tsahal n'a pas lancé de nouvelle alerte au projectile en provenance de Gaza.

    Dans le même temps, Khalil al-Hayya, l'adjoint du chef du Hamas à Gaza, a confirmé mercredi dans un communiqué qu'une trêve avait été conclue grâce à «un certain nombre de médiateurs».

    Le ministre israélien des Renseignements Yisrael Katz a démenti un tel accord lors d'une intervention sur la radio publique.

    Une violente confrontation a eu lieu mardi entre les forces israéliennes et les groupes armés palestiniens. Israël avait indiqué avoir frappé avec son aviation et son artillerie des dizaines de positions du Hamas et du Jihad islamique.

    Selon l'armée, environ 70 roquettes et obus de mortier ont été lancés vers Israël, dont bon nombre ont été interceptés par la défense antiaérienne. Trois soldats ont été blessés. Aucun blessé n'a été rapporté côté palestinien dans les frappes israéliennes.

    Lire aussi:

    Ministre israélien: il est temps «de reprendre la politique d’assassinats ciblés» à Gaza
    Nouvelle frappe israélienne contre Gaza en riposte à un tir de roquette
    Israël attaque plus de 140 sites dans la bande de Gaza
    Tags:
    frappe aérienne, Gaza, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik