Ecoutez Radio Sputnik
    Lockheed Martin F-35 Lightning II

    F-35: Ankara trouvera ailleurs des chasseurs en cas de refus des USA

    © AP Photo / Northrop Grumman
    International
    URL courte
    6371

    Ankara «n’a pas d’émotions au sujet de l’achat de F-35» et trouvera d’autres fournisseurs si d’aventure les États-Unis renonçaient à leurs engagements en la matière, a indiqué la diplomatie turque.

    La Turquie achètera des chasseurs à un État tiers si les États-Unis refusent de lui livrer des F-35, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu cité par les médias.

    «Si les avions ne nous sont pas remis, nous satisferons notre besoin en chasseurs ailleurs. Je n'ai pas d'émotions au sujet de l'achat de F-35, ce n'est qu'un accord juridique», a-t-il déclaré. L'ambassadeur turc rappelé des États-Unis après le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem retournera à Washington, a-t-il ajouté.

    Le journal turc Yeni Safak a fait savoir, le 27 mai, qu'Ankara pourrait acheter des chasseurs russes de cinquième génération Su-57, si Washington décidait de ne pas fournir de F-35 à la Turquie. Pour l'instant, Ankara n'a pas commenté cette possibilité.

    Le 25 mai, le Congrès des États-Unis a approuvé le projet de loi sur le budget annuel de défense, qui indiquait des restrictions sur les livraisons d'armements américains, y compris les F-35, à la Turquie en réponse de son achat de systèmes antimissile russes S-400.

    Lire aussi:

    La coopération militaire russo-turque peut devenir «un cauchemar» pour l'Otan
    La date de la fourniture des premiers F-35 à Ankara désormais connue
    La Turquie précise quelle sera sa réaction si les USA refusent de lui livrer des F-35
    Tags:
    F-35 Lightning II, Mevlut Cavusoglu, États-Unis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik