Ecoutez Radio Sputnik
    SBU

    Assassinat mis en scène par Kiev: Reporters sans Frontières condamne un cas «navrant»

    © AFP 2018 KIRILL KUDRYAVTSEV
    International
    URL courte
    Meurtre du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)
    33455

    Après que les Services de sécurité ukrainiens (SBU) a annoncé que le meurtre du journaliste russe Arkadi Babtchenko avait fait partie d’une opération spéciale destinée à prévenir une attaque contre lui, l’organisation Reporters sans Frontières a condamné une situation «navrante».

    La réalité de la mise en scène du meurtre du journaliste russe Arkadi Babtchenko, annoncée précédemment par les Services de sécurité ukrainiens (SBU), constitue une situation «navrante», a fustigé le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF).

    «Il est navrant et regrettable que les services ukrainiens aient joué avec la vérité, que qu'en soit le motif», a déclaré Christophe Deloire à l'AFP.

    Sur son compte Twitter, au nom de RSF, M.Deloire, soulagé de la réapparition du journaliste russe, s'est dit indigné de cette comédie douteuse et a mis en garde contre des manipulations similaires de faits.

    Le journaliste russe Arkadi Babtchenko dont l'assassinat a été annoncé mardi soir à Kiev, est en vie, a annoncé mercredi Vassili Gritsak, chef du Service de sécurité d'Ukraine (SBU).

    Le ministère ukrainien de l'Intérieur a annoncé mardi soir l'assassinat d'Arkadi Babtchenko, un écrivain et correspondant de guerre d'origine russe qui résidait en Ukraine. Selon le ministère, le journaliste a été mortellement blessé par balles près de son domicile. Mercredi après-midi, le Service de sécurité d'Ukraine a déclaré que M.Babtchenko était en vie et que les informations diffusées mardi faisaient partie d'une opération spéciale des services secrets ukrainiens.

    Vassili Gritsak, chef du SBU, a annoncé mercredi que les informations sur le meurtre de M.Babtchenko ont fait partie d'une opération spéciale destinée à prévenir une attaque contre le journaliste. M.Gritsak a précisé que le SBU avait appris qu'un attentat contre M.Babtchenko était en préparation et qu'il a décidé de lancer une opération pour lui sauver la vie et pour capturer l'assassin présumé.

    Le journaliste Babtchenko a donné une conférence de presse au siège du SBU pour s'excuser auprès de ses collègues et de son épouse. Il a annoncé que l'opération spéciale lancée par le SBU avait duré deux mois.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a pour sa part mis en exergue le caractère de propagande qui caractérise cette affaire.

    Arkadi Babtchenko est un écrivain et correspondant de guerre d'origine russe. Il est connu pour ses prises de positions controversées à l'égard des autorités russes et de la Russie. En décembre 2016, la réaction de M.Babtchenko au crash d'un Tu-154 à Sotchi a eu un grand retentissement. L'avion se dirigeant sur la base russe de Hmeimim en Syrie s'est écrasé ayant à son bord des journalistes et les artistes de l'ensemble Alexandrov. Arkadi Babtchenko a écrit qu'il n'éprouvait ni compassion ni pitié pour les victimes. Le journaliste a travaillé pour plusieurs chaînes de télévision et journaux en Russie avant de quitter le pays en 2017. Il a résidé en République tchèque et en Israël avant de s'installer en août 2017 en Ukraine.

    Dossier:
    Meurtre du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)

    Lire aussi:

    L'affaire Babtchenko pousse-t-elle un vétéran de CNN à adopter un langage à la russe?
    L’OSCE sur l'affaire Babtchenko: l'État doit fournir des informations exactes au public
    Poutine: la «résurrection» de Babtchenko est une mise en scène forcément contre-productive
    Tags:
    indignation, mise en scène, opération spéciale, condamnation, simulation, meurtre, Reporters sans frontières (RSF), Arkadi Babtchenko, Kiev, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik