International
URL courte
Meurtre présumé du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)
8130
S'abonner

La mise en scène de l’assassinat d’Arkadi Babtchenko à Kiev a été jugée «inadmissible» par la Fédération internationale des journalistes. Selon le président de cette organisation, les autorités ukrainiennes décrédibilisent ainsi le travail des journalistes.

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a qualifié jeudi d'«intolérable» et d'«inadmissible» la mise en scène par les services secrets ukrainiens de l'assassinat du journaliste Arkadi Babtchenko.

«Les autorités ukrainiennes ont gravement porté atteinte à la crédibilité de l'information et leur communication court le risque d'être prise pour une opération de propagande», a déclaré Philippe Leruth, président de cette organisation.

Anthony Bellanger, secrétaire général de la FIJ, a, à son tour, souligné qu'il était «inadmissible d'orchestrer la mort d'un journaliste, surtout quand deux d'entre eux tombent toutes les semaines depuis janvier».

Le ministère ukrainien de l'Intérieur a annoncé mardi soir l'assassinat d'Arkadi Babtchenko, un écrivain et correspondant de guerre d'origine russe qui résidait en Ukraine.Selon le ministère, le journaliste a été mortellement blessé par balles près de son domicile. Mercredi après-midi, le Service de sécurité d'Ukraine (SBU) a déclaré que M.Babtchenko était en vie et que les informations diffusées mardi faisaient partie d'une opération spéciale des services secrets ukrainiens. Le journaliste Babtchenko a donné une conférence de presse au siège du SBU pour s'excuser auprès de ses collègues et de son épouse. Il a annoncé que l'opération spéciale lancée par le SBU avait duré deux mois.

Arkadi Babtchenko est connu pour ses prises de positions controversées à l'égard des autorités russes et de la Russie. En décembre 2016, sa réaction au crash d'un Tu-154 à Sotchi a eu un grand retentissement. L'avion se dirigeant sur la base russe de Hmeimim en Syrie s'est écrasé ayant à son bord des journalistes et les artistes de l'ensemble Alexandrov. Arkadi Babtchenko a écrit qu'il n'éprouvait ni compassion ni pitié pour les victimes. Le journaliste a travaillé pour plusieurs chaînes de télévision et journaux en Russie avant de quitter le pays en 2017. Il a résidé en République tchèque et en Israël avant de s'installer en août 2017 en Ukraine.

Dossier:
Meurtre présumé du journaliste russe Arkadi Babtchenko en Ukraine (16)

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Tags:
Fédération internationale des journalistes (FIJ), Arkadi Babtchenko, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook