Ecoutez Radio Sputnik
    US flag

    Moscou: les USA se tirent une balle dans le pied en menant leur politique commerciale

    CC0 / skeeze
    International
    URL courte
    15311

    En appliquant la politique commerciale qui est la leur, les États-Unis se tirent une balle dans le pied et nuisent à l’économie mondiale, a indiqué le ministre russe du Développement économique, Maxim Oreshkine.

    La politique commerciale des autorités américaines revient pour les Etats-Unis à se tirer une balle dans le pied et démolit l'économie mondiale, a déclaré ce jeudi le ministre russe du Développement économique, Maxim Oreshkine.

    «Aujourd'hui, nous voyons que les États-Unis se tirent une balle dans le pied tout en nuisant à l'économie mondiale», a souligné le ministre.

    Selon lui, l'«histoire montre» que «tous les moments positifs dans la régulation du commerce international n'ont lieu qu'après que quelque chose de vraiment mauvais n'est arrivé à l'économie mondiale.»

    Et d'ajouter:

    «Malheureusement, compte tenu de la politique actuelle, la croissance de l'économie américaine va ralentir, les taux d'intérêt vont augmenter et les marchés émergents vont souffrir à cause du durcissement des conditions financières, des barrières commerciales et du ralentissement du rythme de la croissance mondiale.»

    Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a annoncé le 31 mai que les États-Unis allaient appliquer à partir de vendredi d'importantes taxes douanières sur l'acier et l'aluminium importés des pays de l'Union européenne, du Mexique et du Canada.

    Les États-Unis ont donc décidé de ne pas prolonger l'exemption temporaire accordée à l'Union européenne jusqu'à ce jeudi minuit et vont mettre en place des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium.

    Lire aussi:

    «Illégale»: Macron réagit à la décision US sur l’acier et l’aluminium
    La Commission européenne conteste les taxes US à l’OMC
    La France dénonce les récentes mesures commerciales américaines
    Tags:
    taxes, croissance, économie mondiale, Maxim Oreshkin, Wilbur Ross, Moscou, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik