Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau US

    Moscou: les USA se tirent une balle dans le pied en menant leur politique commerciale

    CC0 / skeeze
    International
    URL courte
    15311

    En appliquant la politique commerciale qui est la leur, les États-Unis se tirent une balle dans le pied et nuisent à l’économie mondiale, a indiqué le ministre russe du Développement économique, Maxim Oreshkine.

    La politique commerciale des autorités américaines revient pour les Etats-Unis à se tirer une balle dans le pied et démolit l'économie mondiale, a déclaré ce jeudi le ministre russe du Développement économique, Maxim Oreshkine.

    «Aujourd'hui, nous voyons que les États-Unis se tirent une balle dans le pied tout en nuisant à l'économie mondiale», a souligné le ministre.

    Selon lui, l'«histoire montre» que «tous les moments positifs dans la régulation du commerce international n'ont lieu qu'après que quelque chose de vraiment mauvais n'est arrivé à l'économie mondiale.»

    Et d'ajouter:

    «Malheureusement, compte tenu de la politique actuelle, la croissance de l'économie américaine va ralentir, les taux d'intérêt vont augmenter et les marchés émergents vont souffrir à cause du durcissement des conditions financières, des barrières commerciales et du ralentissement du rythme de la croissance mondiale.»

    Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a annoncé le 31 mai que les États-Unis allaient appliquer à partir de vendredi d'importantes taxes douanières sur l'acier et l'aluminium importés des pays de l'Union européenne, du Mexique et du Canada.

    Les États-Unis ont donc décidé de ne pas prolonger l'exemption temporaire accordée à l'Union européenne jusqu'à ce jeudi minuit et vont mettre en place des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Au moins deux morts après un atterrissage en urgence en Russie (vidéo)
    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Tags:
    Maksim Orechkine, taxes, croissance, économie mondiale, Wilbur Ross, Moscou, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik