Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un

    Qui payera le logement de Kim à Singapour?

    © REUTERS / KCNA
    International
    URL courte
    1208

    Les préparatifs du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un vont bon train après que sa tenue a été confirmée vendredi. Plusieurs questions organisationnelles sont à résoudre, dont le logement de la délégation nord-coréenne qu’elle ne pourrait pas se permettre.

    Les organisateurs du sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump qui doit avoir lieu le 12 juin à Singapour se sont confrontés à un défi majeur. Qui réglera les frais de logement du leader nord-coréen à Singapour?

    Selon deux sources du The Washington Post, la délégation nord-coréenne préfère être logée dans l'hôtel The Fullerton situé près de l'embouchure de la rivière Singapour où une suite présidentielle coûte 6.000 dollars par nuit. Néanmoins, Pyongyang ne serait pas en mesure de payer ces frais de voyage.

    D'après le quotidien, la partie américaine est prête à payer la facture, ce qui peut toutefois être considéré comme une insulte par les Nord-Coréens. Les organisateurs considèrent donc la possibilité de demander à Singapour de le faire.

    «Il s'agit d'une déviation ironique et éloquente de l'insistance de la Corée du Nord d'être traité sur un pied d'égalité», a commenté Scott Snyder, expert du Council on Foreign Relations.

    Pour les États-Unis, le règlement de la facture nord-coréenne peut s'avérer problématique puisqu'il constituera une violation des sanctions internationales. Selon Elizabeth Rosenberg, ancienne responsable du Trésor américain, l'Office of Foreign Assets Control devra suspendre l'application des sanctions afin d'effectuer cette transaction.

    Cela ne serait pas la première fois que les frais de voyage des délégations nord-coréennes sont payés par un pays étranger. En février 2018, la Corée du Sud a payé 2,6 millions de dollars pour le logement des athlètes et des responsables de Pyongyang qui se sont rendus aux Jeux olympiques de Pyeongchang, tandis que le Comité international olympique a financé le voyage de 22 athlètes nord-coréens.

    Selon le média, les frais de logement ne sont pas le seul problème de la délégation nord-coréenne. The Washington Post indique que l'avion de Kim Jong-un n'est pas capable d'effectuer un voyage d'environ 5.000 kilomètres. Pyongyang pourrait donc emprunter un avion d'un autre pays.

    Le Département d'État américain et la Maison-Blanche ont refusé de commenté ces informations.

    Le Président américain a confirmé vendredi la tenue du sommet avec Kim Jong-un, le 12 juin, à Singapour.

    Lire aussi:

    Le sommet Trump-Kim serait organisé aux frais d’un prix Nobel de la paix
    Les délégations US et nord-coréenne évoquent le sommet à venir entre Trump et Kim
    Trump a annoncé la date de sa rencontre avec Kim
    Tags:
    avion, frais de voyage, logement, sommet, négociations, Donald Trump, Kim Jong-un, Singapour, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik