International
URL courte
3410
S'abonner

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères estime qu’Arkadi Babtchenko, dont la mort a été mise en scène par le Service de sécurité d’Ukraine, est mort en tant que journaliste.

Le journaliste russe Arkadi Babtchenko est une victime du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) et de leur opération de mise en scène de son assassinat, a déclaré Maria Zakharova, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères. 

«Je suis absolument persuadée qu'il [Arkadi Babtchenko, ndlr] est à cent pour cent victime. Et quand ils disent que Babtchenko n'a pas été tué, en fait il a été tué. Ils ont tué le journaliste Babtchenko. Cette personne n'existe plus, il n'y a plus de journaliste. C'est une risée mondiale, […] nous pouvons être d'accord ou pas, la personne que les gens croient et qu'ils lisent sérieusement n'existe plus dans l'espace public. Donc dans ce sens le SBU a vraiment tué Babtchenko», a déclaré Maria Zakharova à l'antenne de la télévision russe.

Et de souligner que le nom de Babtchenko «est inscrit dans l'histoire du journalisme international comme le nom d'une personne qui a conclu un marché avec sa conscience, sa profession».

Le ministère ukrainien de l'Intérieur a annoncé mardi soir l'assassinat d'Arkadi Babtchenko, un écrivain et correspondant de guerre russe qui résidait en Ukraine. Selon le ministère, le journaliste a été mortellement blessé par balles près de son domicile. Mercredi après-midi, le Service de sécurité d'Ukraine a déclaré que M.Babtchenko était en vie et que les informations diffusées mardi faisaient partie d'une opération spéciale des services secrets ukrainiens.

Lire aussi:

«Injectés ou éjectés?»: 10e acte de manifestations contre le pass sanitaire que Macron compte alléger
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Le canon Caesar toujours aussi performant: Prague proche d’en commander 52 unités
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
Tags:
Ukraine, Maria Zakharova, Arkadi Babtchenko, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), ministère russe des Affaires étrangères, victimes, journalistes, opération, meurtre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook