Ecoutez Radio Sputnik
    Conseil de sécurité de l'Onu

    Au Conseil de sécurité de l’Onu, le mensonge est devenu une routine, selon Maria Zakharova

    © REUTERS / Mike Segar
    International
    URL courte
    31973

    Commentant l’assassinat monté de toute pièce du journaliste russe Arkadi Babtchenko et les déclarations faites par les autorités ukrainiennes à ce sujet y compris à l’Onu, la porte-parole de la diplomatie russe a pointé que le mensonge était devenu une chose habituelle au Conseil de sécurité de l’Onu.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que le mensonge était devenu une affaire routinière au Conseil de sécurité des Nations unies. Pour fonder ses propos, elle a rappelé que le chef de la diplomatie ukrainienne, Pavel Klimkine, avait d’abord déclaré devant cet organe exécutif des Nations unies que le journaliste russe Arkadi Babtchenko avait été assassiné, puis a affirmé qu’il n’était pas au courant de l’opération spéciale.

    «Le mensonge dans la salle du Conseil de sécurité est une chose devenue, malheureusement, routinière», a-t-elle lancé intervenant à l’antenne de la télévision russe, ajoutant que ceci «tue et l’Onu et le Conseil de sécurité».

    «Imaginez ce marasme fantastique. Le ministre des Affaires étrangères intervient au Conseil de sécurité, ment au sujet de ce qui se passe dans son pays. Le lendemain, ce mensonge est divulgué et [le ministre, ndlr] Klimkine dit qu’il ne le savait pas. Quant au [Président Piotr, ndlr] Porochenko, il dit que toute cette histoire profite à la Russie pour démontrer que Kiev ne contrôle pas la situation [dans le pays, ndlr]. C’est une tragi-comédie», a-t-elle souligné.

    Et d’ajouter que la situation en Ukraine était, à son avis, beaucoup plus complexe qu’on ne pouvait l’imaginer.

    Le ministère ukrainien de l'Intérieur a annoncé mardi soir l'assassinat d'Arkadi Babtchenko, un écrivain et correspondant de guerre russe qui résidait en Ukraine. Selon le ministère, le journaliste a été mortellement blessé par balles près de son domicile. Mercredi après-midi, le Service de sécurité d'Ukraine a déclaré que M.Babtchenko était en vie et que les informations diffusées mardi faisaient partie d'une opération spéciale des services secrets ukrainiens.

    Lire aussi:

    Pour Zakharova, en tant que journaliste Babtchenko a bien été assassiné
    Maria Zakharova sur la propagande qui règne autour du journaliste russe Arkadi Babtchenko
    L'affaire Babtchenko pousse-t-elle un vétéran de CNN à adopter un langage à la russe?
    Tags:
    mensonge, meurtre, mise en scène, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Maria Zakharova, Pavel Klimkine, Arkadi Babtchenko, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik