Ecoutez Radio Sputnik
    U.S. President Donald Trump speaks at the 37th Annual National Peace Officers’ Memorial Service at the U.S. Capitol in Washington, U.S., May 15, 2018

    Comment la guerre commerciale de Trump frappera-t-elle les États-Unis?

    © REUTERS / Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    10190

    La guerre commerciale lancée par Donald Trump pour soutenir le marché du travail américain aura plutôt un effet négatif sur les employés américains, écrit le site Business Insider.

    La guerre commerciale de Donald Trump est censée aider à stimuler le marché du travail américain, mais de nouveaux tarifs pourraient rendre les choses encore plus compliquées pour les travailleurs américains, écrit le site Business Insider.

    D'après les spécialistes en économie auxquels Business Insider fait référence, les nouveaux tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium pourraient entraîner la perte de centaines d'emplois.

    En outre, il est indiqué que ces mesures de restriction entraîneront une augmentation du prix des métaux, ce qui fera la joie des fabricants mais créera des problèmes supplémentaires pour les entreprises consommant de l'acier et de l'aluminium. En particulier, ces entreprises seront obligées de chercher des moyens de minimiser les coûts et, dans la plupart de cas, cela sera fait par la suppression de postes.

    Néanmoins, l'étude réalisée par le groupe de consultation Trade Partnership a montré que ces frais permettront de créer plus de 25.000 nouveaux emplois. Mais que d'un autre côté les pertes seront considérables.

    «Les tarifs et les mesures de rétorsion augmenteront l'emploi américain dans les entreprises de fabrication d'acier et de métaux non-ferreux (principalement l'aluminium) de 26.346 emplois, mais coûteront 495.136 emplois nets dans le reste de l'économie, pour une perte nette totale de près de 470.000 emplois», résume l'article.

    Le 31 mai, les États-Unis ont annoncé appliquer à partir du 1er juin de nouveaux tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium (respectivement de 25% et 10%) importés des pays de l'Union européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d'autres pays. Un nombre important d'entre eux ont déjà réagi à ces nouvelles restrictions introduites par les USA. Par exemple, l'Union européenne a annoncé avoir saisi l'OMC. Quant au Canada et au Mexique, ils ont pris à leur tour des mesures équivalentes sur divers produits importés des États-Unis.

    Ottawa n'a pas tardé à réagir et a annoncé des taxes sur 12,8 milliards de dollars US de produits américains. De plus, le premier ministre canadien a qualifié les mesures américaines d'«affront».

    Lire aussi:

    Les tarifs US contredisent le droit international, selon le ministre allemand des Finances
    L’Europe, le Canada et le Mexique «ont-ils annexé la Crimée?»
    Trump à Trudeau: «Ce n’est pas vous qui avez brûlé la Maison-Blanche?»
    Tags:
    guerre commerciale, argent, guerre, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik