International
URL courte
14190
S'abonner

Alors que le Canada a annoncé qu’il riposterait contre les États-Unis à cause de leurs nouvelles taxes sur l'acier et sur l'aluminium, la partie américaine s’est empressée de se justifier en déclarant qu’il ne s’agissait que d’une «querelle de famille».

Les nouveaux droits de douane américains à l'égard du Canada ne devraient pas nuire aux relations de bon voisinage entre les pays, a annoncé le chef du Conseil économique national Lawrence Kudlow à la chaîne de télévision Fox News.

«La déclaration de la Maison Blanche a clairement indiqué que nous continuons à saluer des négociations productives. C'est pourquoi je perçois cela plus comme une querelle de famille», a-t-il dit.

M. Kudlow a également rappelé que les États-Unis avaient besoin d'acier et d'aluminium canadiens pour fabriquer du matériel militaire. 

«Le Président a déclaré que notre industrie métallurgique était une question de sécurité nationale et espère la restaurer à l'aide des mesures prises», a-t-il annoncé ajoutant qu'il y avait «certains signes que cela sera possible».

Auparavant, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a réagi de manière ferme à l'égard des taxes sur l'acier et l'aluminium imposées par les États-Unis soulignant que ces mesures restrictives étaient «inacceptables».

Le Canada a annoncé qu'il imposerait 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes (12,8 milliards de dollars américains) pour riposter aux États-Unis. Seront visés certains métaux ainsi que des produits de grande consommation, comme les yaourts, le café, les pizzas, les quiches, les concombres et le jus d'orange.

Les USA ont imposé à partir du 1er juin de nouveaux tarifs douaniers à l'acier et à l'aluminium (respectivement de 25% et 10%) importés des pays de l'Union européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d'autres pays.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Beyrouth: jusqu'à 300.000 personnes sans domicile après les explosions, la moitié de la ville touchée
Un «grand ami de l’Algérie» officiellement accrédité ambassadeur de France à Alger
Tags:
douane, acier, aluminium, taxes, États-Unis, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook