International
URL courte
676
S'abonner

La décision des États-Unis d’introduire des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium en provenance des pays européens ainsi que du Canada et du Mexique contredit le droit international, estime le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz.

Olaf Scholz, le ministre allemand des Finances, a commenté la décision de Washington d'appliquer de nouveaux tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium importés des pays de l'Union européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d'autres pays.

«C'est une mauvaise journée pour les relations transatlantiques. […] À mon avis, cette décision unilatérale est erronée et contredit le droit international», a-t-il déclaré en partant rencontrer ses collègues du G7 dans la ville canadienne de Whistler.

Il a également souligné l'importance du soutien basé sur les règles du système du marché libre.

Dans le même temps, il a souligné que l'Union européenne réagira de manière «déterminée et sagace», en coordonnant les pays de l'Union européenne ainsi que les partenaires du bloc occidental.

Selon M. Scholz, l'Union européenne est prête à discuter des tarifs avec les États-Unis mais uniquement après que Washington applique une exception permanente sur les tarifs de l'acier et de l'aluminium.

Auparavant, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a réagi de manière ferme à l'égard des taxes sur l'acier et l'aluminium imposées par les États-Unis soulignant que ces mesures restrictives étaient «inacceptables».

Le Canada a annoncé qu'il imposerait 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes (12,8 milliards de dollars américains) pour riposter aux États-Unis. Seront visés certains métaux ainsi que des produits de grande consommation, comme les yaourts, le café, les pizzas, les quiches, les concombres et le jus d'orange.

Les USA ont imposé à partir du 1er juin de nouveaux tarifs douaniers à l'acier et à l'aluminium (respectivement de 25% et 10%) importés des pays de l'Union européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d'autres pays.

Lire aussi:

Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
aluminium, acier, tarifs, argent, Union européenne (UE), Olaf Scholz, Canada, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook