International
URL courte
8115
S'abonner

Les informations sur une attaque ou un attentat contre une base militaire franco-américaine en Syrie sont fausses, a déclaré à Sputnik une source des Forces démocratiques syriennes (FDS), ajoutant que les bases militaires dans la région menaient régulièrement des entraînements d’explosions.

Un commandant des Forces démocratiques syriennes (FDS), sous couvert de l'anonymat, a déclaré à Sputnik que «l'information répandue dans les médias sur une explosion sur la base militaire américaine dans la région de la communauté d'Ain-Issa n'était pas fiable».

«De temps en temps, nous effectuons des explosions d'entraînement sur les bases militaires dans la région. Nous formons ainsi nos futurs combattants à neutraliser les mines et les explosifs. Dans le processus de formation, nous explosons les mines sous le contrôle des sapeurs», a précisé la source.

Mustafa Balli, un porte-parole du département des relations publiques des FDS, a également confirmé à Sputnik que les informations faisant état d'une attaque ou d'un attentat à Ain Issa étaient fausses.

«Si un tel incident se produisait, nous ferions une déclaration sur le site officiel. Regardez les informations sur notre site Web, si quelque chose se passe, nous le signalerons», a-t-il déclaré.

La chaîne de télévision Kurdistan 24 a annoncé une explosion à proximité de la base militaire franco-américaine située près de la localité d'Ayn Issa, dans le nord de la province syrienne de Raqqa. Aucune information concernant les victimes ou les dégâts causés par l'explosion n'a été communiquée. Une explosion de munitions pourrait être à l'origine de la détonation, a annoncé la chaîne de télévision en se référant à des sources locales.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Pourquoi il est dangereux de boire du café pendant la canicule
Tags:
explosion, Forces démocratiques syriennes (FDS), États-Unis, France, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook