International
URL courte
7322410
S'abonner

Le Président russe a affirmé qu'il n'existait aucune condition à la restitution de la Crimée à l'Ukraine par la Russie et que la question de la Crimée était «fermée une fois pour toutes».

Il n'existe aucune condition à la restitution de la Crimée à l'Ukraine par la Russie, a indiqué le chef de l'Etat russe.

«De telles conditions n'existent pas», a-t-il souligné, en répondant à une question appropriée de la chaîne de télévision autrichienne ORF.

Vladimir Poutine se rendra le 5 juin prochain en visite de travail à Vienne où il aura des négociations avec le Président fédéral Alexander Van der Bellen et le chancelier Sebastian Kurz.

«La question de la Crimée est fermée une fois pour toutes», avait-il indiqué précédemment.

La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014. Lors du scrutin, 96,77% des votants de Crimée et 95,6% des habitants de Sébastopol se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

L'Ukraine estime quant à elle que la Crimée lui appartient, mais que son territoire est provisoirement «occupé». La direction russe a déclaré à plusieurs reprises que les habitants de la Crimée avaient voté par voie démocratique, en entière conformité avec le droit international.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Moscou propose à l’ambassade de France le vaccin Spoutnik V, la mission diplomatique réagit
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Tags:
droit international, conditions, restitution, Sebastian Kurz, Alexander Van der Bellen, Vladimir Poutine, Sébastopol, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook