Ecoutez Radio Sputnik
    Un missile nord-coréen exposé au Musée mémorial de la guerre de Corée à Séoul

    Secrets militaires ukrainiens pour Pyongyang: quels avantages pour l’Ukraine?

    © AP Photo / Ahn Young-joon, File
    International
    URL courte
    3253

    Plusieurs médias ont annoncé en 2017 que des technologies balistiques ukrainiennes auraient été vendues à la Corée du Nord. L’expert russe de l’industrie de défense Alexeï Leonkov a révélé à Sputnik quelques détails de la coopération secrète entre Pyongyang et Kiev.

    L’Ukraine aurait bénéficié de telle ou telle manière de la vente de ses technologies balistiques annoncée par plusieurs médias en août 2017, a déclaré à Sputnik Alexeï Leonkov, expert russe de l’industrie de défense.

    «Je crois que cela a dû rapporter quelque chose à l’Ukraine, notamment de l’argent. Il est clair que l’Ukraine ne l’a pas fait gratuitement», a indiqué M.Leonkov.

    En août 2017, la piste ukrainienne dans le programme balistique de Pyongyang a été évoquée par The New York Times. Se référant à une recherche réalisée par Michael Elleman, de l'Institut international des études stratégiques, et aux données des services secrets américains, le journal a supposé que l'usine ukrainienne Ioujmach, qui traversait une période difficile dans les conditions de la crise, pouvait servir de source éventuelle de moteurs pour la Corée du Nord.

    De nombreux bureaux d’études ukrainiens dont Ioujnoïe ont recherché les possibilités de participer à des appels d’offres à l’étranger après la chute de l’URSS. Cela a notamment conduit à l’établissement de liens entre la Corée du Nord et l’Ukraine dans le domaine balistique qui a duré au moins 15 ans, d’après le spécialiste.

    «Un fait peu connu est que la Corée du Nord a en fait établi un régime sans visa pour des spécialistes ukrainiens. Ils ont effectué des vols directs ou des vols charters vers la Corée du Nord sans aucun visa», a noté M.Leonkov.

    Selon lui, le Service de sécurité d’Ukraine (SBU) a caché ces opérations qui ont encouragé le développement du programme balistique de Pyongyang, mais dont les recettes n’ont pas servi à financer l’industrie balistique ukrainienne.

    «Le rôle de l’Ukraine est clair. Elle a participé à cette affaire et a reçu de l’argent pour ses efforts, mais personne ne sait où ces fonds sont allés. Les personnes au pouvoir auraient dû se les approprier. Mais l’industrie balistique ukrainienne n’a rien reçu», a estimé M.Leonkov.

    D’ailleurs, cette coopération présumée entre l’Ukraine et la Corée du Nord risque de nuire à Kiev.

    «Les Ukrainiens ont perdu la possibilité d’accéder au marché spatial», a conclu l’expert.

    Lire aussi:

    Moscou met en doute les déclarations de Kiev sur les moteurs de fusée livrés à Pyongyang
    Pyongyang: si les livraisons ukrainiennes sont avérées, les USA les prendront au sérieux
    Moteurs de missiles ukrainiens: la vidéo de l'arrestation d'espions nord-coréens divulguée
    Tags:
    moteurs de fusées, technologies balistiques, technologies militaires, Ioujmach, bureau d'études Ioujnoïe, Alexeï Leonkov, Ukraine, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik