Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine obligé de recadrer en allemand un animateur trop impatient

    © AFP 2018 Kirill Kudryavtsev
    International
    URL courte
    402450

    Pendant une interview de 45 minutes accordée à la chaîne autrichienne ORF, Vladimir Poutine a à plusieurs reprises demandé à l’animateur de patienter et, finalement, est même passé à l’allemand pour se faire entendre.

    L'animateur de la chaîne autrichienne ORF qui a interviewé Vladimir Poutine s'est montré tellement impatient que ce dernier s'est vu obligé de l'apostropher en allemand.

    «Si vous gardez patience et m'écoutez jusqu'à la fin, vous apprendrez mon point de vue sur cette question. D'accord?», a-t-il signalé lorsque l'animateur, qui n'a pas écouté la réponse sur le crash du Boeing malaysien dans le Donbass jusqu'à la fin, a tenté de préciser la position du Président russe.

    L'animateur a voulu formuler sa question d'une autre façon alors que Vladimir Poutine n'avait pas encore fini de répondre.

    «Un instant, s'il vous plaît. Ne vous hâtez pas. Laissez-moi parler, sinon ce ne sera pas une interview, mais un monologue d'un seul côté, du vôtre», a-t-il réagi.

    Ensuite l'animateur a posé plusieurs questions similaires sur la présence des forces russes en Crimée en 2014.

    «Un instant, laissez-moi parler. Vous voulez uniquement me poser des questions ou vous voulez entendre mes réponses?», a dû répéter le Président, mais l'animateur, faisant mine de rien, continuait de préciser les détails.

    «Vous m'avez interrompu une nouvelle fois, mais si vous m'aviez laissé terminer, vous auriez compris de quoi il s'agit. Je le ferai quand même», a répondu Vladimir Poutine.

    Lors de la réponse à une question sur Alekseï Navalny, l'animateur a signalé que le Président russe ne prononce pas son prénom.

    «Vous ne me permettez pas de terminer la phrase, vous êtes si impatient», a-t-il répété.

    En fin de compte, le Président s'est adressé à l'animateur en allemand pour lui demander d'avoir la possibilité d'exprimer sa pensée.

    «Soyez gentil, laissez-moi parler», a-t-il dit.

    Lire aussi:

    «Une bouffée d’oxygène»: des Européens parlent de l’animation russe
    Macha et Michka vont bientôt faire le bonheur des enfants chinois
    Comme dans un conte de fées: des monuments réels repris dans les dessins animés
    Tags:
    langue allemande, interview, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik