International
URL courte
18610
S'abonner

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé que le nouveau gouvernement italien se prononcerait contre les sanctions antirusses, qui nuisent à l'économie et à la société civile de la Russie.

Le nouveau gouvernement italien s'opposera aux sanctions antirusses qui frappent l'économie et la société civile russes, a annoncé mardi le Premier ministre Giuseppe Conte lors d'une intervention au Sénat (chambre haute du parlement).    

«Le nouveau gouvernement italien se prononcera pour la révision de la politique de sanctions contre la Russie, en particulier celles qui frappent l'économie et la société civile russes», a déclaré le nouveau chef du gouvernement italien.    

«Nous serons les partisans d'une ouverture envers la Russie qui a renforcé ses dernières années son rôle international dans diverses crises géopolitiques» et qui représente un partenaire économique important pour les entreprises italiennes, a ajouté M.Conte.

Depuis un bon moment l'Italie tente d'obtenir au sein de l'Union européenne, sinon une levée totale des sanctions envers la Russie, au moins un allègement.

Le 31 mai, Giuseppe Conte, désigné Président du Conseil italien, a présenté la liste des membres de son cabinet à Sergio Mattarella. Matteo Salvini y était proposé au poste de ministre de l'Intérieur et Luigi Di Maio à celui du Développement économique, du Travail et de la Politique sociale.     

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
sanctions antirusses, Giuseppe Conte, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook