International
URL courte
341267
S'abonner

Les récents propos de l’ambassadeur américain à Berlin sur le renforcement des positions des conservateurs en Europe ont été qualifiés de sans précédent pour un diplomate par l’ex-président du SPD, Martin Schulz, et Die Linke qui réclament son expulsion, selon la chaîne de télévision N-TV.

Le parti politique allemand Die Linke et l'ex-président du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) Martin Schulz ont jugé sans précédent pour un diplomate les propos de l'ambassadeur américain à Berlin, Richard Grenell, sur la montée en puissance des conservateurs en Europe. De leur avis, M.Grenell doit être limogé sans délai et expulsé, a communiqué la chaîne de télévision N-TV.

«Ce qu'a fait cet homme n'a pas de précédent dans la diplomatie internationale», a souligné Martin Schultz.

Il estime qu'au lieu de faire montre d'une attitude neutre envers le pays dans lequel il est en mission, l'ambassadeur américain agit comme le représentant d'un mouvement politique.

N-TV signale que la présidente du groupe Die Linke au Bundestag, Sahra Wagenknecht, a réclamé l'expulsion sans délai de Richard Grenell.

«Celui qui, à l'instar de l'ambassadeur américain, Richard Grenell, estime qu'il peut décider à sa guise qui gouverne en Europe, ne peut pas rester en Allemagne en tant que diplomate», a martelé Sahra Wagenknecht.

Dans un entretien à Breitbart London, l'ambassadeur américain en Allemagne, Richard Grenell, a salué la croissance de la popularité des conservateurs en Europe, ajoutant qu'à son avis le chancelier autrichien Sebastian Kurz ressemblait à une star du rock.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Une soirée avec de l'eau de Cologne comme apéritif tourne au drame en Tunisie
Tags:
ambassadeur, expulsions, Parti social-démocrate allemand (SPD), Die Linke, Richard Grenell, Sahra Wagenknecht, Martin Schulz, Europe, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook