Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau de la Russie

    Pourquoi l'Europe devrait s'unir avec la Russie face aux USA?

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    22420

    «Seule, l’Europe ne peut pas s'opposer aux États-Unis», lit-on dans un article du journal allemand Suddeutsche Zeitung expliquant que pour faire face à Washington, l’Europe devrait s’unir avec la Russie et la Chine.

    L'Europe à elle seule pourrait à peine résister aux États-Unis et pour le faire efficacement, elle devrait s'unir avec la Russie et avec la Chine, écrit le journaliste Rupert Sternath dans son article intitulé «Ensemble avec la Russie» publié dans le journal Suddeutsche Zeitung.

    «L'attitude des États-Unis face à l'Europe ne s'améliora pas dans un avenir prévisible», prévient le journaliste en soulignant qu'«il est essentiel que tous les états signataires de l'accord avec l'Iran, y compris la Chine et la Russie, soient unis».

    Si les hommes politiques européens y parviennent, «d'autres pays, comme l'Inde, d'autres pays asiatiques et d'Amérique du Sud se joindront à cette initiative», poursuit l'auteur.

    Il souligne notamment que les échanges économiques et culturels avec ces pays seraient suffisants pour compenser les pertes avec les États-Unis.

    «Cette procédure exige également la fin immédiate des sanctions injustifiées contre la Russie», constate Rupert Sternath en ajoutant que «la Crimée a toujours été une partie de la Russie».

    En outre, selon lui une coexistence pacifique à long terme des nations en Europe ne pourra réussir qu'en présence d'un «juste équilibre d'intérêts avec la Russie».

    «Si cette unité est atteinte, les États-Unis, en dépit de Trump, reconsidéreraient probablement leurs prochaines décisions», a conclu le journaliste. 

     

    Lire aussi:

    Une alliance établie entre Trump et le magnat des médias Murdoch
    Sanctions US: la presse allemande se lève contre le cynisme américain
    La paix au Moyen-Orient pourrait avoir lieu en «bâtissant un groupe comme l’OSCE»
    Tags:
    sanctions, Donald Trump, Iran, États-Unis, Allemagne, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik