International
URL courte
1053
S'abonner

Les indépendantistes du Sahara occidental ont adressé une lettre aux Nations unies appelant à organiser le plus vite possible des négociations avec le Maroc.

Le Front Polisario, qui revendique depuis 1975 l'indépendance du Sahara occidental, a lancé un appel au Conseil de sécurité pour «organiser des négociations directes entre les parties du conflit sahraoui», dont Polisario et le Maroc, dans les plus brefs délais possibles.

Dans une lettre adressée aux Nations unies, le Front se déclare disposé à engager des négociations sans conditions préalables avec le Maroc «devant mener à l'exercice par le peuple sahraoui de son droit inaliénable d'autodétermination, conformément à la résolution 2414 du Conseil de sécurité», relate le site Sahara Presse Service.

Selon le document, le récent renouvellement du mandat de la Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO), dont l'objectif principal consiste à «veiller à l'organisation d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui», constitue «un point positif».

D'une superficie de 266 000 km2, le Sahara occidental est le seul territoire du continent africain au statut post-colonial non réglé. Le Maroc contrôle 80% de la région, tandis que le Front Polisario 20%.

Soutenu par l'Algérie, le Front réclame la tenue d'un référendum d'autodétermination de la région, mais Rabat est hostile à toute autre solution que l'autonomie sous sa souveraineté.

Lire aussi:

Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Ce qu’il s'est vraiment passé à Nice où une explosion a eu lieu près du Palais des congrès
Près de 200 victimes dans la bande de Gaza, Netanyahou évoque plus de 1.500 cibles atteintes
Tags:
indépendance, référendum, négociations, Minurso, Front Polisario, Conseil de sécurité de l'Onu, Sahara occidental, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook