Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte

    Baiser perfide: Duterte serait prêt à démissionner si les femmes le voulaient

    © AP Photo / Aaron Favila
    International
    URL courte
    443

    Le récent geste du Président philippin, qui a en public embrassé une femme mariée sur la bouche, lui a attiré tant de critiques qu’il s’est déclaré prêt à démissionner.

    Le Président philippin a décidé de s'expliquer alors que des accusations pour conduite immorale pleuvent sur lui après qu'il a donné un baiser sur la bouche à une femme pendant une rencontre avec des ressortissants philippins en Corée du Sud.

    Rodrigo Duterte a déclaré que ce n'était rien d'autre que du «show-business» afin d'amuser l'assistance.

    «S'il y a suffisamment de femmes… Je pense que si toutes les femmes présentes signent une pétition en faveur de ma démission, je partirai», a ajouté le Président philippin.

    Il a noté qu'embrasser les femmes étaient dans son style et qu'il l'avait fait pendant les 22 années où il a exercé les fonctions de maire de Davao.

    « C'est mon style. Trouvez le vôtre. Il n'y a rien de mal à donner un simple baiser. Ils m'envient tout simplement », s'est défendu Rodrigo Duterte.

    Le scandale a éclaté dimanche après qu'il a embrassé sur la bouche une femme mariée pendant sa rencontre avec des ressortissants philippins en Corée du Sud. Si la jeune femme a pris la chose avec le sourire, le geste du Président philippin lui a attiré les foudres du Net, des utilisateurs des réseaux sociaux l'accusant de misogynie. Nombreux sont ceux qui ont vu dans ce geste du Président du harcèlement sexuel.

    Le sénateur d'opposition, Risa Hontiveros, a déclaré que même si le baiser était consenti, il s'agissait d'un «grave abus d'autorité».

    M.Duterte avait été auparavant accusé de misogynie lorsqu'il avait «plaisanté» sur de possibles viols commis par des soldats.

    Lire aussi:

    «Tant qu’il y aura des belles femmes…»: Duterte fait une mauvaise blague sur les viols
    L'invitation de la discorde du Président philippin aux USA entourée de réprobations
    Selon Duterte, «on ne peut se fier qu’à Moscou et Pékin»
    Tags:
    baiser, démission, Rodrigo Duterte, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik