Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Kim Jong-un

    Kim aurait «supplié à genoux» de tenir le sommet, selon Giuliani

    © AP Photo / Wong Maye-E
    International
    URL courte
    47278

    Le dirigeant nord-coréen se serait mis «à genoux» pour supplier la partie américaine de permettre le sommet avec Donald Trump, selon l’avocat du chef de la Maison-Blanche Rudy Giuliani cité par Bloomberg.

    Selon l'agence Bloomberg, à quelques jours du sommet américano-nord-coréen, l'avocat du Président américain, Rudy Giuliani, a fait une déclaration retentissante au cours d'un voyage en Israël.

    «Ils ont insulté notre vice-président et notre conseiller à la sécurité nationale. Ils nous ont menacés d'une guerre nucléaire en promettant de la remporter. Alors nous avons annulé le sommet. Après quoi Kim Jong-un s'est mis à genoux et a supplié, ce qui est exactement la position qu'on veut lui donner», a déclaré Rudy Giuliani cité par Bloomberg.

    Fin mai, Donald Trump avait envoyé un message à Kim Jong-un informant ce dernier qu'il croyait le sommet inutile après les déclarations «hostiles» de Pyongyang. Il avait cependant souligné qu'il était toujours prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen.

    Plus tard, la Maison-Blanche avait également annoncé l'échec d'une rencontre entre les groupes chargés de préparer le sommet. Selon ces informations, l'équipe américaine dépêchée à Singapour a vainement attendu des collègues nord-coréens avec lesquels elle devait examiner la logistique du futur sommet.

    Le Président américain a finalement fait savoir que le sommet aurait lieu le 12 juin sur l'île Sentosa à Singapour.

    Lire aussi:

    Trump a annoncé la date de sa rencontre avec Kim
    Les délégations US et nord-coréenne évoquent le sommet à venir entre Trump et Kim
    «Kim Jong-un» interpellé à Singapour à l’approche du sommet USA-Corée du Nord
    Tags:
    sommet, Rudy Giuliani, Kim Jong-un, Singapour
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik