Ecoutez Radio Sputnik
    Chambre des lords

    C’est dur la vie: les lords britanniques ne pourront plus dormir et crier au Parlement

    © AP Photo / Kirsty Wigglesworth
    International
    URL courte
    450

    Certains membres nommés à vie de la Chambre des lords sont connus pour leur passion des cris et des siestes pendant les réunions de cette noble assemblée. Le Parlement du Royaume-Uni vient de diffuser un document leur interdisant de dormir et de parler trop fort sur leur lieu de travail.

    Selon ces nouvelles règles du règlement interne, les membres de la Chambre des lords n'ont plus le droit de crier ou de dormir pendant les réunions, relate The Times citant le document officiel.

    Selon le média, ces derniers temps certains parlementaires britanniques avaient parfois un comportement complètement inapproprié lors de discussions ayant un caractère politique pouvant influencer l'avenir du pays.

    «Ces derniers mois, le comportement à la Chambre des lords ne correspondait pas aux règles que nous devons respecter», lit-on dans le document.

    Parmi les violations des règles les plus graves, on relève des cas où certains des 781 membres de cette chambre se permettaient de crier tandis que d'autres s'endormaient tout simplement.

    Peu importe qu'il fasse tard, que le discours ne soit pas passionnant, que ce soit l'heure du déjeuner, les membres de la Chambre haute avaient le droit de faire de de dormir et crier. On ne sait pas, cependant, s'ils arrivent à dormir lorsque leurs collègues crient et si d'autres arrivent à crier en dormant.

    Dorénavant, ils devront veiller à avoir une meilleure conduite.

     

    Lire aussi:

    A-t-on le droit d’être neutre sur le statut de Jérusalem… sans boycotter la Russie?
    Que faisaient de très estimables lords britanniques chez Hitler?
    Un tweet jugé raciste sur l’équipe de foot sénégalaise venu… d’un lord britannique
    Tags:
    sommeil, parlement, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik