Ecoutez Radio Sputnik
    Une carte montrant la Crimée comme une partie de la Russie

    L’Europe, le Canada et le Mexique «ont-ils annexé la Crimée?»

    © Sputnik . Andrey Iglov
    International
    URL courte
    Ligne directe avec Vladimir Poutine (2018) (13)
    14590

    Les taxes imposées par Washington sur l’acier et l’aluminium sont rien d’autres que des «sanctions autrement formulées» des Etats-Unis à l’encontre non seulement de l’Europe mais également du Canada et du Mexique, a déclaré Vladimir Poutine.

    Lors de l'émission «Ligne directe» avec le peuple russe, le chef du Kremlin a abordé le sujet des récentes taxes sur l'acier et l'aluminium imposées par les États-Unis.

    Ainsi, selon le Président, l'Europe, le Canada et le Mexique sont inconsciemment devenus les victimes des «sanctions» peu évidentes, voir dissimulées de la partie américaine.

    «L'introduction des droits de protection sur l'acier, l'aluminium, non seulement pour l'Europe mais aussi pour le Canada et le Mexique sont en fait des sanctions mais seulement formulés autrement», a dit Vladimir Poutine.

    Il a également déploré que ses partenaires n'aient pas pu s'attendre à un tel coup, soulignant que «c'est une politique tellement contre-productive liée aux restrictions et aux sanctions».

    «En fait, c'est ainsi, mais à cause de quoi? Ont-ils annexé la Crimée?», a conclu Vladimir Poutine.

    Les USA ont imposé à partir du 1er juin de nouveaux tarifs douaniers à l'acier et à l'aluminium (respectivement de 25% et 10%) importés des pays de l'Union européenne, du Canada, du Mexique, de la Corée du Sud et d'autres pays.

    Le Canada a annoncé qu'il imposerait 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes (12,8 milliards de dollars américains) pour riposter aux États-Unis. Seront visés certains métaux ainsi que des produits de grande consommation, comme les yaourts, le café, les pizzas, les quiches, les concombres et le jus d'orange.

     

    Dossier:
    Ligne directe avec Vladimir Poutine (2018) (13)

    Lire aussi:

    Les tarifs US contredisent le droit international, selon le ministre allemand des Finances
    Le Canada riposte aux taxes US, les USA évoquent une «famille»
    Macron dévoile ce qu'il dira à Trump au G7
    Tags:
    acier, taxes, Vladimir Poutine, Crimée, États-Unis, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik