International
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (260)
10381
S'abonner

Le gouvernement suédois a approuvé la demande de l'entreprise Nord Stream 2 pour la construction du gazoduc éponyme dans la zone économique suédoise de la mer Baltique, a annoncé le ministre suédois des Entreprises et de l'Innovation Mikael Damberg.

Après la Norvège, c'est au tour à la Suède: les autorités suédoises ont donné leur feu vert à la construction du gazoduc Nord Stream 2, a annoncé le ministre suédois des Entreprises et de l'Innovation Mikael Damberg lors d'une conférence de presse jeudi.

Les préparatifs pour la construction du gazoduc en Suède commenceront dans les mois à venir, a déclaré l'entreprise russe.

 En avril, l'entreprise Nord Stream 2 AG a annoncé avoir reçu le second des deux permis requis pour construire et exploiter le gazoduc Nord Stream 2 dans la zone économique exclusive (ZEE) finlandaise, fait savoir un communiqué publié mercredi.    

Fin mars, la construction d'un tronçon de 30 km a été autorisée par l'Agence fédérale maritime et hydrographique d'Allemagne conformément à la législation allemande, a précisé la société dans un communiqué.

Le gazoduc Nord Stream 2 traversera la mer Baltique, reliant les fournisseurs russes aux consommateurs européens sur plus de 1.200 km. Le pipeline aura une capacité de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le projet a un coût estimé à près de 10 milliards d'euros. Les partenaires de Gazprom dans le projet sont Engie, OMV, Shell et deux sociétés allemandes, BASF et Uniper.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (260)

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
construction, gazoduc, Nord Stream 2, Mikael Damberg, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook