Ecoutez Radio Sputnik
    U.S. President Donald Trump speaks at the 37th Annual National Peace Officers’ Memorial Service at the U.S. Capitol in Washington, U.S., May 15, 2018

    Pourquoi Trump accuse-t-il 13 démocrates de mener une «chasse aux sorcières» contre lui?

    © REUTERS / Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    0 40

    Donald Trump, qui affirme avoir la volonté de défendre les intérêts des Etats-Unis au Canada puis à Singapour, a qualifié d’«ironique» les pressions exercées à son endroit dans son propre pays où 13 démocrates continueraient de mener une «chasse aux sorcières» contre lui en raison de ses liens présumés avec la Russie.

    «N'est-ce pas ironique? Je me prépare pour le sommet du G7 au Canada pour défendre les intérêts commerciaux de notre pays (nous avons les pires accords commerciaux jamais signés), puis je vais à Singapour rencontrer le leader nord-coréen pour discuter de la question nucléaire. Mais dans mon pays, il y a toujours 13 démocrates en colère qui encouragent à la chasse aux sorcières!» a écrit Donald Trump sur son compte Twitter.

    Le sommet du G7 se tiendra du 8 au 9 juin au Québec. A cette occasion, le Président américain participera à d'importantes réunions bilatérales, notamment avec Justin Trudeau et Emmanuel Macron.

    La rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un doit se tenir le 12 juin à Singapour. Aucune signature de documents n'est prévue. Selon le Président américain, son objectif sera de «lancer le processus». Le Kremlin a déclaré à plusieurs reprises qu'il espérait que le sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord se tiendrait et souhaitait qu'il porte ses fruits.

    L'enquête sur la présumée ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et les prétendus liens entre la campagne de Trump et la Russie est menée par le procureur spécial Robert Mueller et le Congrès américain. Auparavant, M.Mueller était arrivé à la conclusion qu'il n'y avait pas eu de collusion entre l'équipe électorale de Trump et le gouvernement russe.

    Lire aussi:

    La France ne signera pas la déclaration commune du G7, affirme Bloomberg
    Trump: l’enquête sur la présumée ingérence russe a détruit les vies d’Américains
    Pas de collusion entre la campagne de Trump et Moscou, selon une commission du Congrès US
    Tags:
    président, sommet, Justin Trudeau, Donald Trump, Emmanuel Macron, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik