International
URL courte
Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)
9521
S'abonner

Donald Trump n’a pas exclu que la guerre de Corée puisse prendre officiellement fin au sommet qu’il tiendra en juin avec Kim Jong-un à Singapour.

Un accord sur la fin de la guerre de Corée (1950-1953) pourrait être signé lors du sommet qui réunira Donald Trump et Kim Jong-un le 12 juin à Singapour, a annoncé le Président américain lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe à la Maison-Blanche.

«Cela peut arriver. Nous pouvons signer cet accord, comme vous le comprenez, ce sera le premier pas. Ce qui arrivera après la signature, c’est très important», a indiqué M.Trump en réponse à une question sur l’amélioration des relations avec la Corée du Nord et la signature d’un traité sur la fin de la guerre de Corée.

Dans le même temps, M.Trump a noté qu’il serait inadmissible que Pyongyang refuse de procéder à la dénucléarisation et que les États-Unis ne puissent pas lever leurs sanctions.

«Ils doivent dénucléariser. S’ils ne dénucléarisent pas, ce sera inacceptable. Nous ne pouvons pas lever nos sanctions», a noté M.Trump.

Le Président américain a en outre noté qu’il pourrait inviter M.Kim à Washington si tout se déroulait bien au sommet de Singapour.

Les préparatifs du sommet américano-nord-coréen prévu pour le 12 juin à 09h00 (03h00, heure de Paris) battent leur plein, bien que Donald Trump ait annoncé son annulation le 24 mai. Après sa rencontre avec Kim Yong-chol, vice-président du comité central du Parti des travailleurs de Corée, le Président américain a déclaré que le sommet aurait bien lieu le 12 juin à Singapour.

Dossier:
Sommet entre Trump et Kim à Singapour (80)

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
traité de paix, dénucléarisation, guerre de Corée (1950-1953), Donald Trump, Shinzo Abe, Kim Jong-un, Singapour, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook