Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Theresa May

    Pourquoi Trump ne veut-il pas rencontrer Theresa May lors du G7?

    © AP Photo / Thierry Charlier
    International
    URL courte
    27323

    Cette année le sommet du G7 se tiendra sans rencontre bilatérale américano-britannique. Selon l’entourage du Président américain, c’est le ton de «maîtresse d’école» de la Première ministre britannique qui motive le Président américain à renoncer à cette entrevue.

    Le Président américain n'entend pas rencontrer tête-à-tête la Première ministre britannique lors du sommet du G7 qui a lieu les 8 et 9 juin à La Malbaie, au Canada, nous informe le journal britannique The Telegraph en se référant à des membres de l'entourage du locataire de la Maison-Blanche. Selon eux, cela s'explique par l'aversion de Donald Trump pour Theresa May.

    Les sources du quotidien britannique ont expliqué ces relations entre les deux dirigeants par le ton «de maîtresse» avec lequel parle Mme May et qui n'est pas du goût de Donald Trump.

    «Sans vouloir offenser personne, elle est presque comme une maîtresse d'école. Je ne suis pas sûr que quiconque s'entende bien avec elle», a déclaré un ancien responsable de l'Administration américaine.

    Par ailleurs, le média indique que Donald Trump n'est pas content de ses conversations téléphoniques avec Theresa May, qui tient immédiatement à entrer dans des détails politiques au lieu de se contenter d'un échange plus général.

    Une autre source a souligné que le Président américain était irrité par les fréquentes demandes de Theresa May, qui sont considérées comme une tentative de tirer parti des relations américano-britannique.

    Le sommet du G7 se tiendra les 8 et 9 juin dans la petite ville québécoise de La Malbaie.

    Lire aussi:

    G7: la prise de décision sans les USA est-elle possible?
    «Je suis désolée»: May s’excuse pour les scandales sexuels au parlement britannique
    Londres accuse Berlin et l’UE d’ingérence dans les élections UK
    Tags:
    présidence américaine, Donald Trump, Theresa May, Royaume-Uni, Canada, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik